retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Odonto-Stomatologie tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine - Plus d'informations


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

TogoSanté publique : absence de spécialistes

Républicoftogo | Togo | 20/06/2021 | Lire l'article original

Un médecin de santé publique implante et gère des programmes de santé communautaire ainsi que des services et des mesures d'intervention d'ordre préventif, curatif et de réadaptation destinés aux besoins de santé d'une population définie.

A cette fin, il analyse les besoins sanitaires à l'échelle d'un groupe ou d'une communauté, étudie les situations à risques (présence de maladies transmissibles, sources diverses de contamination, etc.), met sur pied des programmes ou des stratégies permettant de prévenir ou d'écarter les menaces potentielles pour la santé publique, évalue l'efficacité des programmes d'intervention, contribue à la formulation de diverses politiques en matière de santé publique. 

Il agit comme consultant auprès du grand public, du réseau des services de santé et des services sociaux. Il peut également faire de la recherche ou de l'enseignement et rédiger des rapports scientifiques ou des articles dans des revues spécialisées.

Son rôle est très important, notamment dans les pays en développement comme le Togo.

'Il n'y a pas suffisamment de personnes formées pour que nous puissions faire face aux problèmes d'endémie et de pandémie qui pourraient arriver', confie le Pr Didier Ekouévi, président du Conseil Scientifique dans le cadre de la lutte contre le covid19. 

Son souhait est d'avoir 10 ou 20 spécialités en santé publique dans les années à venir. Cela suppose que des étudiants en médecine choisissent cette spécialité, soient bien formés, puis opérationnels. Autre possibilité, former des médecins déjà en activité.

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !