retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

GuinéePoliomyélite : Un spécialiste exhorte les parents à accepter de faire vacciner les enfants

Guinée 360 | Guinée | 24/06/2021 | Lire l'article original

La poliomyélite est une maladie incurable qui attrape le plus souvent les enfants. Selon les spécialistes, elle se transmet d'une personne à une autre et s'attaque au système nerveux central de l'homme qui détruit les cellules nerveuses qui font fonctionner les muscles.

Conséquence, la poliomyélite peut entraîner la paralysie de certains membres du corps de la victime jusqu'à à ce que mort s'en suit, explique Dr Alpha Boubacar Bah.

«La maladie se manifeste d'abord par des symptômes de type grippal que ça soit la fièvre ou la fatigue descéphalées, et parfois accompagner de vomissements, des raideurs de la nuque et douleurs dans les membres. Ensuite survient une paralysie irréversible des jambes en général», a-t-il expliqué à l'entame.

Selon Dr Bah, la poliomyélite n'a pas de remèdes possible. Peut-être le seul moyen de prévention qui existe, c'est la vaccination. «Le seul remède contre cette maladie, c'est si on accepte de faire vacciner», précise t-il.

La poliomyélite est une maladie qui se manifeste difficilement interpelle notre interlocuteur. Le médecin prévient que ses conséquences sont multiples et variées.
«Elle peut-être mortelle, ou dans 1 cas sur 20, elle laisse des séquelles neurologiques définitives qui sont sources de handicaps parfois importants. Mais encore une fois, sa prévention est vaccinale», prévient-il.

Cependant, Dr Alpha Boubacar Bah insiste sur la nécessité pour les citoyens notamment les plus petits, à accepter de se faire vacciner contre la poliomyélite.
«Le seul moyen pour lutter contre la poliomyélite, c'est si on accepte de se faire vacciner. Je profite de l'occasion pour demander aux populations de ne pas être réticentes et éviter de donner des connotations politiques ou autre derrière les campagnes de vaccination qui sont souvent initiées par le gouvernement. Le gouvernement se soucie souvent du bien-être de sa population. Donc, il faut que les parents doivent privilégier la santé de leurs enfants», conseille ce spécialiste.

Amadou Dioulde Diallo

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !