retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Odonto-Stomatologie tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine - Plus d'informations


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

CentrafriqueEn Centrafrique, plus de la moitié de la population en détresse

Corbeau News Centrafrique | Centrafrique | 01/07/2021 | Lire l'article original

Bangui, République centrafricaine, 2 juillet 2021 ( Corbeaunews – Centrafrique) Plus de la moitié de la population centrafricaine, soit environ 2,8 millions de personnes ", a besoin d'une assistance et d'une protection humanitaires", a alerté le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) sur son site.

"2,8 millions de personnes, dont les deux tiers sont dans le besoin et risquent de mourir sans assistance", a affirmé l'institution onusienne, dans une publication fin juin, précisant que "c'est la première fois en cinq ans qu'autant de personnes sont dans le besoin, faisant de la RCA l'un des pays les plus vulnérables au monde".

OCHA précise, par ailleurs, que 388 000 Centrafricains ont été contraintes au déplacement entre décembre 2020 et mars 2021, à cause des violences qui ont suivi les élections générales en décembre 2020 et les affrontements récurrents entre groupes armés.

Cela porte le total des personnes déplacées à plus de 727 000 à l'intérieur du pays et à 695 000 autres qui sont des réfugiés dans les pays voisins.
OCHA explique, en outre, que "la violence et l'insécurité ont perturbé la principale route d'approvisionnement de la RCA, faisant grimper les prix des produits de première nécessité jusqu'à 60 %".

Parallèlement, "la deuxième vague de la pandémie a aggravé la situation en maintenant les prix élevés sur les marchés. En conséquence, 2,29 millions de personnes, soit 46 % de la population, n'ont pas assez à manger, et plus d'un demi-million de ces personnes sont à un pas de la famine", a conclu l'organisation humanitaire.

Pour rappel, la République centrafricaine a basculé dans l'instabilité depuis 2013, et ce, malgré la signature de plusieurs accords de paix entre les différentes factions. Le dernier accord fut signé en février 2019, entre le gouvernement et 14 groupes armés, permettant une certaine accalmie.

Mais un regain de violence a été constaté après les élections du 27 décembre 2020, marquées notamment par l'exclusion de l'ancien président François Bozizé et la Réélection de Faustin Archange Touadera pour un nouveau mandat de cinq ans.

Agence Anadolu

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !