retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale Maghrébine - Plus d'informations


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Côte d'IvoireRecherche transformationnelle/Dr Goïta Insiata Ouattara : « Nous ferons tout pour la mise en œuvre des recommandations du colloque »

Fraternité matin | Côte d'Ivoire | 13/09/2021 | Lire l'article original

Le colloque international initié par le Centre suisse de recherches scientifiques (Csrs) en Côte d'Ivoire dans le cadre de la célébration de ses 70 ans d'existence, a pris fin le 11 septembre, au Palm Club d'Abidjan-Cocody.

Dr Goïta Insiata Ouattara, chef de cabinet du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Adama Diawara, a remercié le directeur général du Centre suisse de recherches scientifiques en Côte d'Ivoire, Pr Inza Koné et ses collaborateurs pour la qualité aussi bien de l'organisation que du contenu scientifique de ce colloque international marquant les 70 ans d'existence du Csrs et des 60 ans de la coopération bilatérale ivoiro-suisse.

« Au terme de ces trois jours d'échanges riches et fructueux, et au regard de la qualité de la synthèse des travaux effectués, vous venez de réussir une organisation de très haut niveau sur le plan scientifique par la qualité de vos réflexions. La richesse des contributions aidera à faire avancer la recherche scientifique et l'innovation dans nos différents pays », s'est-elle réjouie.

En outre, elle a promis de rendre compte fidèlement au ministre. « Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour la mise en œuvre des recommandations issues de ce colloque. Je me permets de prendre l'engagement que soit dressé un bilan des actions qui seront promues et mises en œuvre pour favoriser le développement de la recherche et surtout celle tournée vers la transformation de nos sociétés », a conclu la représentante du ministre Adama Diawara.

Pour le Pr Inza Koné, directeur général du Csrs, ce colloque a permis de célébrer le partenariat avec différentes institutions de recherche, des universités publiques, des centres de recherche en Côte d'Ivoire et d'ailleurs, mais aussi avec le secteur privé. « Nous avons aussi célébré la science à travers les communications de haute qualité », dit-il.

« Nos attentes en organisant ce colloque, étaient de créer le cadre pour permettre à de nombreux scientifiques ivoiriens, africains et du nord de mieux se connaître, de s'inspirer mutuellement sur plusieurs plans à savoir les thématiques de recherche, sur les techniques de recherche de financement, sur le développement des relations avec le secteur privé et l'entretien des relations avec nos politiques, etc. », a expliqué Inza Koné. C'est pourquoi il a salué tous les participants pour leur mobilisation exceptionnelle, remarquable et fascinante.

A l'issue des trois jours de réflexions, plusieurs recommandations ont été faites. Il s'agit, entre autres, de l'amélioration de la contribution de la science pour le développement des compétences en vue des décisions publiques, le renforcement du lien entre la science, les chercheurs et le secteur privé en identifiant les sujets d'intérêt commun, le développement d'approches inclusives pour l'amélioration de la santé humaine et animale, et la gestion durable des ressources humaines. Mais aussi l'amélioration des systèmes de gouvernance dans tous les domaines de vie des populations y compris l'aménagement et le transport urbain.

A noter que plusieurs prix ont été décernés, notamment le prix des meilleurs posters remporté par Tano Germaine (1er), N'Dri Prisca (2è) et Esther Oka (3è) et celui des meilleures communications orales octroyé à Kouadio Fodio (1er), Bénié Marc Alexis (2è) et Kouamé Firmin (3è).

Le prix Csrs-Eremitage a été remporté par l'équipe conduite par le Pr Koudou Benjamin pour leurs travaux sur le paludisme et la filariose lymphatique.

Franck YEO

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !