retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Burkina FasoBurkina Faso : La couverture de la prise en charge de la malnutrition aiguë estimée à 25% dans la région du Centre en 2021

Le Faso | Burkina Faso | 29/09/2021 | Lire l'article original

L'ONG International rescue committee (IRC), a organisé, le 28 septembre 2021, à Ouagadougou, un atelier de restitution des résultats de l'évaluation de l'état des lieux de la prise en charge intégrée de la malnutrition aiguë (PCIMA) dans la région du Centre. C'était en présence des premiers responsables de l'IRC, des partenaires ainsi que des agents de santé des districts sanitaires de la région du Centre.

La couverture de la prise en charge de la malnutrition est régulièrement faible dans la région du Centre, d'après les autorités sanitaires. Afin de dégager des évidences dans le but d'identifier les barrières qui ralentissent le processus de prise en charge dans le Kadiogo, l'ONG International rescue committee a mené une étude en juin 2021, en collaboration avec les autorités sanitaires.

Il ressort de cette étude qui a concerné 30 centres de santé et de promotion sociale (CSPS) de 20 villages de la région du Centre, que la couverture de la prise en charge de la malnutrition aiguë est estimée à seulement 25% dans l'ensemble des cinq districts.

Selon le Dr Coumbo Boly, médecin pédiatre référent à l'IRC, les raisons expliquant cette faible couverture sont entre autres : le manque de moyens financiers, l'absence de formation des agents de santé, les ruptures de stocks et l'insuffisance du matériel de dépistage.

Ainsi, dans l'optique de réduire le phénomène, l'IRC lance un nouveau projet dénommé « PCIMA, coût-efficacité en améliorant la couverture de traitement ». Financé à hauteur de plus de deux milliards de FCFA, « le projet permettra de renforcer la qualité de la prise en charge de la malnutrition au niveau de la région du Centre », a laissé entendre le coordonnateur santé et nutrition, Léonard Kiéma. Il prendra en charge plus de 42 000 cas d'enfants malnutris et s'étendra sur une période de trois ans. Deux hôpitaux bénéficieront d'investissements divers pour en faire des pôles de référence dans la prise en charge des cas compliqués de malnutrition : les CMA de Pissy et de Kossodo.

Une approche centrée sur les populations au détriment des agents de santé

Une autre cause que les organisateurs et les participants n'ont pas manqué de rappeler, est la faible implication des agents de santé sur le terrain. Selon la directrice de la nutrition, Estelle Bambara, « les opportunités ne manquent pas mais les agents sur le terrain n'enregistrent pas toujours les données ». Elle estime donc qu'il faut que la communication ne soit pas seulement orientée vers la population, mais aussi vers les agents de santé pour une meilleure prise en charge intégrée de la malnutrition aiguë. Afin de contribuer à cette réponse, l'IRC prévoit de renforcer les capacités de plus de 500 agents de santé de la région d'ici mai 2024.

Nado Ariane Paré

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !