retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Odonto-Stomatologie tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine - Plus d'informations


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Burkina FasoOrdre des pharmaciens du Burkina : Les défis des innovations technologiques au cœur du 8e congrès

Le Faso | Burkina Faso | 30/09/2021 | Lire l'article original

Ce jeudi 30 septembre 2021 s'est ouvert à Ouagadougou, le 8e congrès de l'Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso. La cérémonie d'ouverture de ce congrès, qui coïncide avec le 20e anniversaire de l'ordre, a été présidée par Laurence Marchal / Ilboudo, ministre en charge de la femme, qui a représenté le ministre de la santé.

C'est sous le thème « Le pharmacien face aux défis des innovations techniques et technologiques » que s'est ouvert ce 8e congrès de l'Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso conjugué avec la célébration de son 20e anniversaire. Selon son président, Dr Alfred Sandouidi, face à l'essor des nouvelles technologies et du numérique qui ont un impact sur le secteur de la santé, les pharmaciens, pour être à la hauteur de leurs missions futures, devraient se mobiliser et s'inscrire dans cette transformation numérique de la santé. Et ce, en s'engageant dans des services innovants au bénéfice des patients dans un cadre respectant les valeurs éthiques de la profession.

Outre ce thème principal, les participants au congrès vont trois jours durant, se pencher sur les questions liées à l'accélération du déploiement de la démarche qualité à l'officine, à la vulgarisation de l'utilisation des tests de diagnostic rapide dans les officines, au renforcement de la disponibilité des médicaments essentiels génériques dans les officines et leur accès aux populations, à l'implémentation des résultats de recherche scientifique, à la fiscalité applicable au secteur pharmaceutique, au renforcement du cadre règlementaire du secteur pharmaceutique, etc.

De nombreux acquis engrangés en 20 ans d'existence

C'est le 24 novembre 2000 qu'est né l'Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso. Cette année, l'ordre a décidé d'adjoindre à son 8e congrès, la célébration de son 20e anniversaire. A en croire Dr Alfred Sandouidi, en 20 ans d'existence, l'ordre a mené diverses actions qui ont permis de renforcer la discipline professionnelle par les nombreuses interpellations, auditions et tenues de chambres de discipline, contrôler efficacement l'accès à la profession, dynamiser la formation continue des pharmaciens, assurer ses missions de santé publique à travers les sensibilisations afin de lutter contre l'usage des médicaments de la rue.

Il souligne que l'ordre a également pleinement joué son rôle d'interlocuteur avec les pouvoirs publics en étant une force de propositions dans la définition de la politique sanitaire et l'examen des différents textes qui encadrent le secteur de la santé. « En 20 ans, il y a eu beaucoup d'activités qui ont été menées, mais nous pouvons nous satisfaire de la qualité, de la disponibilité et de la sécurité du médicament que nous mettons au quotidien à la disposition des populations.

Nous allons davantage renforcer cela parce que c'est notre rôle premier. Sans médicament, il n'y a pas de système de santé. Notre devoir, c'est de voir tous les jours comment garantir l'importation et la disponibilité des médicaments. En tant qu'ordre, nous devons également nous rassurer que les pharmaciens exercent toujours leur profession conformément à l'éthique et à la déontologie professionnelles », a indiqué Dr Sandouidi.

La ministre en charge de la femme, Laurence Marchal / Ilboudo, a représenté le ministre de la santé à la cérémonie. Elle a au nom du gouvernement, félicité l'ordre qui travaille non seulement à maintenir une cohésion et une stabilité au sein des pharmaciens, mais aussi à donner un service de qualité aux populations. « Quand on sait aujourd'hui l'impact que les médicaments hors pharmacie ont sur les citoyens, aujourd'hui plus que jamais, ils doivent travailler pour disponibiliser les médicaments à un coût réduit afin de permettre aux populations de se soigner », a-t-elle laissé entendre.

20 ans et des défis à relever pour l'avenir de la profession

L'Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso célèbre certes son 20e anniversaire, mais ne manque pas de poser un regard sur l'avenir de la profession, particulièrement sur les défis à relever. Et en termes de défis, le président souligne le renforcement du cadre légal et règlementaire organisant le secteur pharmaceutique, la défense du monopole pharmaceutique, la maîtrise du flux des étudiants en pharmacie, qui est indispensable pour garantir la qualité de la formation, la collaboration interprofessionnelle, mais également le déploiement de la démarche qualité à l'officine et la nécessité d'avoir un ordre plus exigeant en matière de discipline.

A l'occasion de la célébration du 20e anniversaire, un hommage a été rendu aux pionniers qui ont œuvré à la création et à la consolidation de l'Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso. Une mention particulière a été faite à Dr Victoire Benao, qui a été la première présidente de l'Ordre, ainsi qu'à Dr Jean Laopan Paré, qui a pris les rênes de l'Ordre en 2009. Une dizaine de pharmaciens ont également été élevés au grade de Chevaliers de l'ordre de l'Etalon au cours de la cérémonie.

Justine Bonkoungou

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !