retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Burkina FasoInclusion des personnes handicapées au Burkina : L'ARCEP fait don de matériel informatique au profit des handicapés visuels à Bobo-Dioulasso

Le Faso | Burkina Faso | 05/10/2021 | Lire l'article original

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a fait don d'outils informatiques à l'Union nationale des associations burkinabè pour la promotion des aveugles et malvoyants (UN-ABPAM). La remise officielle du don a eu lieu le samedi 2 octobre 2021 à Bobo-Dioulasso, en présence des autorités régionales en charge de la solidarité nationale des Hauts-Bassins.

Le don est composé d'ordinateurs de bureau et portables, d'un scanner professionnel et d'un scanner simple, d'embosseuses brailles, de logiciels spécifiques (Jaws, Zoom-texte, OCR Abby fine reader, DBTWin) et de logiciels d'édition de textes mathématiques. A travers ce geste, l'ARCEP veut faire de l'inclusion numérique des personnes en situation de handicap visuel une réalité. Ce don contribue sans doute à la promotion des aveugles et des malvoyants au Burkina Faso. Pour le représentant du président de l'ARCEP, Soumanan Sanou, ce don à l'UN-ABPAM vise à doter les personnes vivant avec un handicap visuel de matériels pouvant leur faciliter l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC).

L'Organisation des nations-unies dans son rapport sur le handicap et le développement, publié en 2018, a affirmé que les personnes en situation de handicap sont désavantagées en ce qui concerne la plupart des objectifs de développement durable. Et des mesures concrètes sont nécessaires pour inclure le milliard de personnes handicapées dans le monde en tant qu'acteurs et aussi comme des bénéficiaires du développement. Les nations-unies affirment ainsi que l'accessibilité numérique est reconnue comme une priorité essentielle dans plusieurs engagements mondiaux, notamment la convention relative aux droits des personnes handicapées.

Soumanan Sanou a indiqué que les Objectifs de développement durable (ODD) des nations-unies visent fondamentalement à s'assurer que personne n'est laissé de côté dans un monde de plus en plus numérique. C'est dans cette optique, poursuit-il, que l'ARCEP a répondu favorablement à l'appel de l'UN-ABPAM, afin d'aider les personnes vivant avec un handicap visuel. « Il s'agit pour l'ARCEP de donner corps à la stratégie de développement de l'accès et du service universel des communications électroniques adoptés par le gouvernement du Burkina Faso en 2017 », a-t-il laissé entendre.

Outre ce matériel, l'ARCEP a assuré la formation des bénéficiaires en vue d'une meilleure prise en main des équipements. « Des formations ont été organisées à l'attention des formateurs et des personnes ressources des centres de formation de l'UN-ABPAM. Une première session s'est déroulée à Ouagadougou, du 30 août au 1er septembre 2021 pour les centres de Ouagadougou, Tenkodogo, Kaya, Koudougou et Ouahigouya. La deuxième session s'est ouverte à Bobo-Dioulasso le 30 septembre pour les centres de Bobo-Dioulasso, Nouna, Gaoua, Houndé et Banfora », a-t-il renseigné.

Il a par ailleurs réaffirmé toute la disponibilité de l'ARCEP à accompagner l'UN-ABPAM chaque fois que le besoin se présente et ce, dans la limite du possible. Toutefois, il espère que ces actions vont apporter un plus au bien-être des membres de l'ABPAM.

Le geste est salué à sa juste valeur par les bénéficiaires

Le président de l'UN-ABPAM, Christophe Oulé, a salué le geste de l'ARCEP à sa juste valeur. Il a estimé que ces outils informatiques sont un moyen pour faciliter l'inclusion des personnes vivant avec un handicap visuel. « Aujourd'hui, le numérique est incontournable pour toutes les personnes. Nous sommes des personnes comme les autres, et c'est bon que nous ayons ce matériel et la formation pour pouvoir l'utiliser. L'outil informatique sert d'armature pour le béton qui va servir de pont permettant d'enjamber le fossé qui nous sépare des autres par rapport à l'inclusion », a-t-il laissé entendre.

Le président de l'UN-ABPAM a également souligné que le problème des élèves, c'est l'accès à la documentation. Il regrette que ceux-ci ne puissent pas suivre le cours en classe comme les autres et prendre des notes. Pour lui, en plus de ce qu'ils suivent en classe, il serait mieux que les handicapés visuels aient accès à la documentation. C'est pourquoi, il se réjouit que ce matériel permette aux élèves handicapés visuels, d'avoir une utilisation autonome de l'outil informatique. « Nous avons besoin de lire l'histoire, de savoir ce qui s'est passé dans le monde, et tout cela est possible à travers l'outil informatique. C'est pourquoi, nous travaillons à faire en sorte que les élèves puissent entrer en possession de ces outils », a-t-il indiqué.

Il a saisi cette occasion pour interpeller d'autres personnes de bonne volonté à emboiter le pas de l'ARCEP, en venant en aide aux personnes en situation de handicap. Embouchant la même trompette, Christine Ouattara a salué, au nom des bénéficiaires, le geste de l'ARCEP qui, selon elle, va améliorer le travail des formateurs et apprenants, et leur garantir un avenir meilleur.

Romuald Dofini

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !