retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

CamerounSanté : le Cameroun et l'Unfpa veulent accroître le nombre de naissances assistées à 72% d'ici 2025

StopBlaBlaCam | Cameroun | 11/10/2021 | Lire l'article original

Le nouveau programme de coopération entre le Cameroun et le Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa, sigle en anglais) est actuellement en cours d'élaboration. Ce 8e programme (2022 - 2025), a pour ambition «d'accroître le nombre de naissances assistées par un personnel de santé qualifié de manière à faire passer la cible de 69 à 72%. C'est l'un des grands résultats transformateurs que l'on veut atteindre», selon Guy Ronel Guemaleu, sous-directeur de la coopération multilatérale au ministère de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire (Minepat).

«Les résultats qu'on cherche sont les mêmes : zéro mortalité maternelle évitable, zéro violence basée sur le genre et pratiques néfastes et zéro besoin non satisfait de la planification familiale.  Les changements de comportements sociaux vont être très importants dans cette nouvelle phase », affirme Argentina Matavel Piccin, la nouvelle directrice régionale pour l'Afrique de l'Ouest et du centre de l'Unfpa qui vient d'effectuer sa première mission au Cameroun. La diplomate onusienne pense que des « solutions innovatrices » applicables dans l'environnement camerounais sont à prendre en compte pour arriver aux résultats escomptés.

Notamment la technologie pour l'accès des femmes et des jeunes filles aux « méthodes modernes » de contraception. Le gouvernement camerounais et l'Unfpa comptent tirer des enseignements et identifier les bonnes pratiques issus du 7e programme pour la conception du prochain cycle de programmation qui doit être adopté. Une session d'échanges regroupant les deux parties et d'autres acteurs partenaires s'est tenue à Yaoundé le 7 octobre, à l'effet de présenter les résultats menés en 2021 dans le cadre dudit programme élaboré sur la période 2018-2020 et étendu à cette année.

P.N.N

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !