retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

CamerounMalaise : plus de 500 médecins écrivent à Paul Biya pour l'intégration à la Fonction publique

Actu Cameroun | Cameroun | 12/10/2021 | Lire l'article original

Ils sont diplômés depuis 2020 des facultés de médecine des universités d'Etat de Yaoundé I, Douala, Buea et Bamenda.

Après avoir manifesté devant le ministère de la Santé publique et la Primature le 2 août 2021 à Yaoundé, ils ont saisi le président de la République. Dans une lettre écrite à Paul Biya, plus de 500 médecins regroupés au sein du collectif des médecins, chirurgiens, dentistes et pharmaciens des facultés de médecine publiques promotion 2013-2020, expriment leur mal être. Ils demandent notamment au chef de l'Etat de les intégrer à la Fonction publique après leur formation.

Ils disent n'avoir pour objectif que de mettre leurs compétences au service du pays. Le 2 août dernier, ils demandaient au gouvernement d'appliquer ses textes selon lesquels, à la sortie de toutes les facultés de médecine étatiques, les lauréats doivent immédiatement intégrer la fonction publique.

Ils disaient avoir porté leurs revendications au ministère de la Santé, en vain. Visiblement, leur demande d'audience adressée au Premier ministre n'a pas abouti une suite favorable. Ils espèrent que leurs doléances adressées au chef de l'Etat trouveront une issue favorable.

Entrés dans les facultés de médecine des universités de Yaoundé I, Douala, Buea et Bamenda depuis 2013, ils ont achevé leur formation depuis 2020 et sont de la première promotion du concours national. Depuis lors, ils sont restés sans intégration.

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !