retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Odonto-Stomatologie tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine - Plus d'informations


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Congo-BrazzavilleUne campagne de vaccination envisagée contre la fièvre jaune

Les dépêches de Brazzaville | Congo-Brazzaville | 18/10/2021 | Lire l'article original

Le Comité de coordination inter-agences de la vaccination a validé, après examen, un plan de lancement de la campagne, avant d'inviter les experts à développer une communication de proximité pour obtenir l'adhésion de tous.

Destinée aux personnes âgées de 9 à 60 ans, la prochaine campagne de vaccination contre la fièvre jaune cible au moins quatre millions de Congolais. Dans le cadre de la mise en œuvre du plan d'action de ce projet, une réunion du comité de coordination inter-agences de vaccination s'est tenue le 15 octobre, à Brazzaville, sous le patronage du ministre en charge de la Santé, Gilbert Mokoki, en présence des représentants des organismes du système des Nations unies impliqués dans ce projet, tels le Fonds des Nations unies pour la population, l'Organisation mondiale de la santé et le Fonds des Nations unies pour l'enfance.

« Comme vous le savez, notre pays fait partie de la ceinture épidémique de la fièvre jaune et, selon la dernière analyse épidémiologique, le Congo est exposé au risque d'apparition des épidémies de fièvre jaune », a déclaré Gilbert Mokoki. Il a souligné que les principaux facteurs de risques sont l'existence d'une population importante non immunisée contre la fièvre jaune ; la présence des vecteurs de la fièvre jaune sur la quasi-totalité du territoire ; les mouvements migratoires internes et externes de la population non contrôlés sur le plan sanitaire ; la survenue d'épidémies de fièvre jaune dans les pays voisins ; enfin, la faiblesse du système de surveillance de la fièvre jaune.

L'objectif principal de cette campagne de prévention, a-t-il poursuivi, est d'augmenter le niveau d'immunité de la population contre la fièvre jaune dans tous les districts sanitaires du pays et prévenir des épidémies de cette maladie.

Guillaume Ondze

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !