retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :


encart_diam


Fil d'infos APO Group


vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Burkina FasoSécurité alimentaire au Burkina : Le projet ResCom est lancé

Le Faso | Burkina Faso | 10/11/2021 | Lire l'article original

L'Organisation néerlandaise de développement SNV et le Conseil danois pour les réfugiés (DRC) ont procédé au lancement officiel du Projet de résilience communautaire dans le secteur agrosylvopastoral dans les régions du Nord et de la Boucle du Mouhoun (ResCom), financé par l'ambassade du Danemark. Il a eu lieu ce mardi 9 novembre 2021 à Ouagadougou.

La crise sécuritaire et les changements climatiques ont contribué à réduire les moyens de subsistance des populations. Conscient de cette vulnérabilité des habitants dans les zones rurales, un projet a vu le jour. L'Organisation néerlandaise de développement SNV et le Conseil danois pour les réfugiés (DRC) sont en consortium pour mettre en œuvre ce projet, avec le financement de l'ambassade du Royaume du Danemark (ARD) d'une valeur estimée à plus de 6 milliards et demi de FCFA. C'est un projet de résilience communautaire dans le secteur agrosylvopastoral des régions du Nord et de la Boucle du Mouhoun (ResCom) basé sur le nexus Humanitaire-Paix-Développement.

Le lancement officiel dudit projet a eu lieu ce 9 novembre 2021. Il s'étendra de juillet 2021 à décembre 2025. ResCOM couvrira 12 communes dans les régions du Nord et de la Boucle du Mouhoun. Dans les statistiques, ce sont 38 000 ménages, dont des déplacés internes, qui seront atteints. Il est prévu que le projet impacte 198 000 personnes avec 50% de femmes et 30% de jeunes. Les déplacés internes (PDI) seront aux nombres de 25 000 avec 6 000 familles hôtes.

Le programme vise plusieurs objectifs : renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des communautés et ménages ciblés ; contribuer à reconstituer les moyens d'existence des populations sédentaires et des PDI ; contribuer à augmenter les revenus des populations par la promotion d'emplois ruraux et l'accès aux marchés et renforcer la cohésion sociale des communautés cibles.

Pour le président du Conseil régional du Nord, Bila René Zida, et représentant des bénéficiaires, c'est un projet d'inclusion. « C'est avec beaucoup d'attentes que nous recevons ce projet qui a été formulé avec l'inclusion de tous les partenaires dans la planification des activités et qui va s'occuper du développement et de l'humanitaire. Le Conseil régional, est la porte d'entrée du développement dans la région. Nous accompagnons toutes les interventions qui viennent. Cela, par la mobilisation des bénéficiaires et des divers partenaires dans la région », a-t-il notifié.

Pour madame Dorrit Jensen cheffe de coopération auprès de l'ambassade du Danemark au Burkina Faso qui finance ce projet « Les défis sont énormes, nous en sommes conscients. Nous restons convaincus que des résultats probants seront engrangés d'ici la fin du projet ». Elle a ajouté que, depuis mars 2021, le gouvernement danois a adopté un nouveau cadre stratégique 2021-2025 pour le Burkina Faso dont la vision est de renforcer la paix et la stabilité au Burkina Faso dans le respect des principes de l'Etat de droit, et réduire la pauvreté et les inégalités à la faveur d'une meilleure résilience et d'une croissance économique durable.

La main tendue aux associations locales

Le projet ResCom sera mis en œuvre avec l'appui de partenaires locaux. Il s'agit de l'Union des Sociétés Coopératives pour la commercialisation des produits agricoles de la Boucle du Mouhoun (USCCPA) et de l'Association Formation, Développement, Ruralité (AFDR). « Ces deux associations ont une expertise locale et connaissent le contexte. Elles peuvent assurer le relais pour l'ensemble de ces actions dans certaines zones où, par exemple, nous ne pouvons pas aller. Ces personnes pourront y délivrer des actions en lien avec le développement du secteur agrosylvopastoral, mais aussi avec la prise en charge des personnes déplacées internes », a justifié Stéphane Tuina, Directeur Pays adjoint de SNV au Burkina.

Le ministre de l'agriculture et des aménagements hydroagricoles a été représenté par son directeur de cabinet, Boukary Ouédraogo. Il a souligné que le projet ResCom va contribuer à la résilience des ménages en zone rurale. « Le ministère en charge de l'agriculture a pour noble mission de lutter pour assurer une sécurité alimentaire et nutritionnelle à tous les Burkinabè. Tout projet qui contribue à l'atteinte de cet objectif est le bienvenu ». Boukary Ouédraogo a promis que son ministère mettra les moyens techniques pour la réussite du projet.

L'Organisation néerlandaise de développement (SNV) est présente dans 38 pays dont le Burkina Faso depuis 1970. Elle travaille dans les principaux secteurs qui sont : l'agriculture, les énergies renouvelables, l'eau, l'hygiène et l'assainissement. De façon transversale, elle intègre l'inclusion sociale, le genre, les changements climatiques, la création d'opportunités de travail pour les jeunes et la sensibilité aux conflits.

SB

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !