retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :


encart_diam


Fil d'infos APO Group


vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

MadagascarVaccination anti-Covid-19 : Plus d'un million de personnes ont reçu une dose de vaccin

Madagascar tribune | Madagascar | 11/03/2022 | Lire l'article original

Le taux de vaccination contre la Covid-19 reste encore faible à Madagascar. Jusqu'au 9 mars, le nombre de personnes ayant reçu une dose de vaccin dans le pays est de 1 258 980, selon l'Unicef et l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Seulement 1 012 453 personnes ont été complètement vaccinées soit une couverture vaccinale complète de 3,5%. Si on compare avec la France, 79 % de la population totale ont reçu un schéma vaccinal complet (données du 3 mars 2022).

Dans son plan national de déploiement des vaccins en avril 2021, le pays vise à vacciner 50,5% de la population totale jusqu'en 2023. En 2021, l'objectif était de vacciner 3,5% de la population, 30,95% (8 707 155) en 2022 et 16% (4 501 809) en 2023.

Madagascar vit depuis deux ans au rythme de la pandémie de Covid-19. Depuis mars 2020, le pays a enregistré 63 791 cas confirmés. Depuis, l'épidémie a fait 1 373 morts dont 7 la semaine dernière. Le nombre des cas confirmés est en baisse ces dernières semaines, avec 127 nouveaux cas la semaine dernière, mais le virus circule toujours d'où la nécessité de se faire protéger à travers notamment le vaccin selon l'OMS et l'Unicef.

Pour faire face à l'épidémie, Madagascar s'est plié aux orientations de l'OMS en adoptant la vaccination comme stratégie de riposte face à la Covid-19 malgré la réticence des autorités au début de la crise sanitaire. Après s'être adhéré au mécanisme Covax, le pays a lancé la première phase de vaccination contre le Covid19 le 10 mai 2021 avec le vaccin Covishield. La gamme des vaccins s'est progressivement élargi avec le Janssen, le Sinopharm et tout récemment le Pfizer. Les opportunités d'avoir plus de doses de vaccins se sont accrues avec l'adhésion du pays à l'Initiative de l'Union Africaine sur financement de la Banque mondiale, puis avec le mécanisme de partage des coûts des vaccins avec le mécanisme Covax toujours sur financement de la Banque Mondiale et enfin avec les donations par le biais de coopération bilatérale. Plus de 20 millions de vaccins seront acquis à travers l'Unicef, le plus grand acheteur de vaccins au monde.

L'OMS et l'Unicef continue la sensibilisation pour la vaccination et précise que le vaccin a une efficacité évidente et qu'il réduit de façon conséquente la transmissibilité du virus et protègent à plus de 80% contre les formes graves quel que soit le variant. Elle indique néanmoins que « comme tout produit à usage humain, le risque zéro n'est pas de mise », autrement dit, les vaccins peuvent présenter des effets indésirables sur certaines personnes, mais les cas sont rares. « Sur des millions de doses administrées de par le monde, nous avons noté une faible proportion de personnes ayant présenté des effets indésirables. Les effets indésirables des vaccins ne sont pas nocifs en général avec des symptômes gênants allant rarement au-delà de 3 jours après la vaccination. »

Mandimbisoa R.

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !