retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale Maghrébine - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :


encart_diam


Fil d'infos APO Group


vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

MadagascarMinistère de la Santé - Le recrutement massif de 1 595 agents approuvé en conseil des ministres

Madagascar tribune | Madagascar | 28/04/2022 | Lire l'article original

Faute de rémunération à l'issue des interventions des bénévoles dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19, le ministère de la Santé publique procède à leur recrutement. Une demande y afférente a alors été déposée au niveau du gouvernement. Hier, en conseil des ministres, elle a obtenu l'approbation du Chef de l'État et du Premier ministre. Ainsi, ce département ministériel peut procéder à ce vaste recrutement, comme le rapport du conseil des ministres le précise.

Un total de 1 595 postes est ainsi mis à disposition au sein du ministère de la Santé publique. 700 d'entre eux concernent les paramédicaux. À cela s'ajoutent 350 agents médicaux, 450 personnels d'appui, 80 agents administratifs et 15 chauffeurs.

Les bénévoles ayant notamment porté mains fortes au ministère ayant renforcé l'effectif lors de la lutte contre l'épidémie de Covid-19 seront certainement priorisés dans le cadre de ce recrutement massif au sein de ce département ministériel. À l'époque, l'État a dû faire face à un manque très important d'effectif pour assurer, entre autres, les tours de garde, l'opérationnalisation de tous les centres et pour remplacer les agents malades et/ou décédés.

En avril de l'année dernière, le ministère de la Santé publique a déjà effectué une large opération de recrutement de soignants volontaires dont des médecins et infirmiers pour renforcer l'effectif des équipes médicales dans les centres de traitement de Covid-19. Ce recrutement avait été élargi aux agents d'entretien et aux agents administratifs et logistiques ainsi qu'aux chauffeurs. Une véritable ruée des candidats avait été constatée dans les locaux du ministère à Ambohidahy.

Ce vaste recrutement devrait également servir au renforcement du personnel dans les nouveaux établissements sanitaires que l'État entend mettre en place et ouvrir dès cette année, conformément aux dispositions prises en conseil des ministres. En effet, le ministère de la Santé publique va construire 15 hôpitaux « Manarapenitra » et 69 centres de santé de bases à travers les quatre coins de l'île. Ce pour pouvoir offrir des soins adéquats et une meilleure santé pour la population.

Mandimbisoa R.

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !