retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6504 - Avril 2018 - pages 217-224

Contacter Docteur Franck Arnaud Itière Aspects épidémiologiques, cliniques et histo-pathologiques des adénopathies cervicales chroniques. A propos de 73 cas au Centre Hospitalier Universitaire Brazzavillenote

Auteurs : H.B. Otouana Dzon, F. Itiere Odzili, C.G. Ngouoni, S. Diembi, G. Ondzotto - Congo-Brazzaville


Résumé

Introduction : L’objectif de ce travail était de décrire les aspects cliniques et histo-pathologiques des adénopathies cervicales chroniques chez le sujet congolais.
Matériel et méthodes : Il s’est agi d’une étude observationnelle, rétrospective, descriptive et transversale, allant du 1er janvier 2009 au 31 décembre 2013 (5 ans) au Centre Hospitalier et Universitaire de Brazzaville (CHUB). L’étude a été réalisée dans les services d’ORL et d’anatomo-pathologie.
Résultats : Au total 73 cas d’adénopathies cervicales chroniques ont été colligés en 5 ans, soit une fréquence hospitalière d’environ 2,03%. Le ratio hommes/femmes a été de 1,3 et la tranche d’âge la plus représentée était celle de 20 à 39 ans avec une moyenne d’âge de 32,84 ans. Cinquante-neuf pour cent des patients avaient une poly-adénopathie cervicale associée à la fièvre. Les lésions histologiques en cause étaient la tuberculose ganglionnaire (46,4%), les lymphomes ganglionnaires (24,4%), les adénites réactionnelles non spécifiques (17,9%), les métastases des carcinomes (9,7%) et l’histiocytose ganglionnaire (1,6%).
Conclusion : La pathologie ganglionnaire cervicale au Congo reste dominée par la tuberculose bien avant les lymphomes et les métastases des carcinomes. L’analyse anatomo-pathologique bien que nécessaire au diagnostic doit être complétée par l’immuno-histochimie.

Summary
Epidemiological, clinical and histo-pathological aspects of the chronic cervical adenopathy: about 73 cases at the Brazzaville University Hospital

Introduction: The objective of this work was to determine the clinical and histopathological aspects of chronic cervical adenopathy in the Congolese subject.
Materiel and methods: This was a retrospective descriptive study from January 1st, 2009 to December 31st, 2013 (5 years) at the University Teaching Hospital of Brazzaville in the ENT and Pathology departments.
Results: A total of 73 cases of chronic cervical adenopathy were collected in 5 years, a frequency of approximately 2.03%. The male/female ratio was 1.3 and the most represented age group was 20 to 39 with an average age of 32.84 years. Fifty-nine percent of patients had cervical poly-adenopathy
associated with fever. Histological lesions involved were lymph node tuberculosis (46.4%), ganglionic lymphoma (24.4%), non-specific reaction adenitis (17.9%), carcinoma metastasis (9.7%) and l Nodal histiocytosis (1.6%).
Conclusion: Cervical lymph node disease in the Congo remains dominated by tuberculosis well before lymphoma and metastasis of carcinomas. The anatomo-pathological analysis, although necessary for diagnosis, should be supplemented by immunohistochemistry.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 1935 fois, téléchargé 34 fois et évalué 2 fois. 1 commentaire a été posté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains



X

Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !