retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6611 - Novembre 2019 - pages 579-582

Contacter Docteur Mahamadou Coulibaly Pathologies du canal péritonéo-vaginal à Koutialanote

Auteurs : M. Coulibaly, D. Traoré, B. Togola, S. Sanogo, B. Bengaly, A. Kanté, D. Ouattara, B. Coulibaly, B. Ba, S. Diallo, N. Ongoiba - Mali


Résumé

Introduction : Le but de notre étude était d’étudier les aspects épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques des pathologies du canal péritonéo-vaginal chez les patients de 0 à 15 ans au centre de santé de référence de Koutiala.
Matériel et méthode : Il s’agissait d’une étude prospective et descriptive de 16 mois portant sur soixante-sept patients.
Résultats : Ces pathologies ont représenté 2,4% des consultations, 11,7% des interventions chirurgicales avec un taux d’incidence de 17,5 cas pour 100.000 habitants dans cette population. Les garçons étaient majoritaires (98,5%) et l’âge moyen était de 4,4 ans ± 4,0 (0-15). Le diagnostic était la hernie inguinale non-étranglée dans 67,2% et l’hydrocèle communicante dans 26,8%. La lésion était située à droite chez 34 patients. La voie d’abord était une incision au pli abdominale inférieure chez tous les patients. Nous avons réalisé la ligature et la section du canal chez 48 patients. Le taux de complication per opératoire a été de 3%. Les suites opératoires ont été simples dans 89,6%. Nous avons enregistré 5 cas d’œdème scrotal, 1 cas d’hématome scrotal et 1 cas de suppuration pariétale. Le taux de mortalité était nul.
Conclusion : Les pathologies du canal péritonéo-vaginal sont très fréquentes dans le cercle de Koutiala. Le diagnostic est le plus souvent clinique. Le traitement est chirurgical. La morbidité est faible et la mortalité nulle.

Summary
Pathologies of the peritoneal-vaginal canal in Koutiala

Introduction: The aim of our study was to study the epidemiological, diagnostic and therapeutic aspects of peritoneal-vaginal canal pathologies in patients aged 0-15 years at the Koutiala reference health center.
Material and method: This was a 16-month prospective and descriptive study of sixty-seven patients.
Results: These pathologies accounted for 2.4% of consultations, 11.7% of surgical interventions with an incidence rate of 17.5 cases per 100,000 inhabitants in this population. Boys were in the majority (98.5%) and the average age was 4.4 ± 4.0 (0-15). The diagnosis was uninhibited inguinal hernia in 67.2% and communicating hydrocele in 26.8%. The lesion was located on the right in 34 patients. The approach was a lower abdominal fold incision in all patients. We performed ligation and canal section in 48 patients. The intraoperative complication rate was 3%. The postoperative course was simple in 89.6%. We recorded 5 cases of scrotal edema, 1 case of scrotal hematoma and 1 case of parietal suppuration. The mortality rate was zero.
Conclusion: Pathologies of the peritoneo-vaginal canal are very common in the circle of Koutiala. Diagnosis is most often clinical. The treatment is surgical. Morbidity is low and mortality is zero.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 1116 fois, téléchargé 12 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains



X

Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !