retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale Maghrébine - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mai 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6602 - Février 2019 - pages 81-85

Contacter Monsieur Harrol Boris Otouana Dzon Amygdalectomie chez les enfants atteints de drépanocytose homozygote au Centre Hospitalier Universitaire de Brazzavillenote

Auteurs : H.B. Otouana Dzon, G.C. Ngouoni, S. Diembi, F.A. Itiere Odzili, J. Kambourou, A. Tsierie-Tsoba, F. Malanda, G. Ondzotto - Congo-Brazzaville


Résumé

Introduction : La drépanocytose est responsable d’une hypoxie tissulaire chronique aggravée par la présence d’une hypertrophie amygdalienne, ce qui évoque l’effet bénéfique de l’amygdalectomie. L’objectif de ce travail a été d’apprécier le bénéfice de l’amygdalectomie chez les enfants drépanocytaires.
Patients et méthodes : Tous les enfants drépanocytaires homozygotes âgés de moins de 18 ans et ayant bénéficié d’une amygdalectomie au CHU de Brazzaville ont été inclus pendant une période de cinq ans.
Résultats : Au total 30 enfants ont été colligés dont 10 garçons et 20 filles (sex-ratio = 0,5). L’effectif d’enfants faisant 2 à 3 Crises Vaso-Occlusives (CVO) par an est passé de 10% avant l’amygdalectomie à 3,3% l’année suivant l’amygdalectomie (P = 0,0546) ; aussi celui d’enfants faisant plus de 4 CVO par an est passé de 6,7% avant l’amygdalectomie à zéro l’année suivant l’amygdalectomie (P = 0,0144).
Conclusion : L’amygdalectomie réduit significativement le nombre de CVO chez l’enfant drépanocytaire.

Summary
Amygdalectomy in children with homozygotic drepanocytosis at the University Teaching Hospital in Brazzaville

Introduction: Sickle cell disease is responsible for chronic tissue hypoxia aggravated by the presence of tonsillar hypertrophy, which evokes the beneficial effect of tonsillectomy. The aim of this work was to assess the benefit of tonsillectomy in children with sickle cell disease.
Patients and methods: All homozygous sickle cell children under the age of 18 years who underwent tonsillectomy at Brazzaville University Hospital were included for a period of five years.
Results: A total of 30 children were collected including 10 boys and 20 girls (sex-ratio = 0.5). The number of children with 2-3 vaso-occlusive attacks per year increased from 10% before tonsillectomy to 3.3% in the year after tonsillectomy (P = 0.0546); also, that of children doing more than 4 CVO per year went from 6.7% before tonsillectomy to zero in the year following tonsillectomy (P = 0.0144).
Conclusion: Tonsillectomy significantly reduces the number of vaso-occlusive attacks in sickle cell children.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 1876 fois, téléchargé 51 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains



X

Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !