retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mai 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6612 - Décembre 2019 - pages 597-602

Contacter Docteur Joseph Akodjènou Décès des nourrissons nés des mères séropositives admis aux soins intensifs du Centre Hospitalier Universitaire de Zone d’Abomey-Calavi (CHUZ-AC)note

Auteurs : J. Akodjènou, E. Ahounou, J. Fandohan, C.O.A. Biaou, E. Chabi, E. Zoumenou - Bénin


Résumé

Introduction : La mortalité des enfants nés des mères séropositives demeure une hantise dans les pays à ressources limitées. Le but de notre étude était de décrire les décès des nourrissons nés des mères séropositives admis aux soins intensifs du Centre Hospitalier Universitaire de Zone d’Abomey-Calavi (CHUZ-AC) au Bénin.
Patients et méthodes : Il s’agissait d’une étude rétrospective réalisée en 2019 et qui a concerné les nouveau-nés des mères séropositives, accouchées dans le service de gynécologie-obstétrique du CHUZ-AC du 1er janvier 2014 au 31 janvier 2018. Le diagnostic d’infection de l’enfant a été réalisé par la méthode de la réaction en chaîne par polymérase de l´ADN (PCR-ADN). Il est séropositif si deux tests PCR sont positifs avant 18 mois et la sérologie VIH positive à 18 mois. Les paramètres étudiés étaient : l’âge, le sexe, la PCR-ADN, la sérologie et le motif de décès.
Résultats : Au total, 10.990 grossesses ont été suivies sur la période d’étude dont 396 (3,60%) concernaient les mères séropositives au VIH. Ces dernières ont accouché 398 nouveau-nés parmi lesquels 275 ont pu être dépistés. Le taux de Transmission Mère Enfant du VIH était de 10,54% (n = 29/275). Nous avons enregistré 31 décès dont 22 (70,96%) des nourrissons séropositifs et 9 (29,04%) décès parmi les nourrissons séronégatifs. Le principal motif de décès était les affections diarrhéiques (11/22) chez les nourrissons séropositifs et le paludisme grave (5/9) chez les nourrissons séronégatifs.
Conclusion : Ces résultats ont montré que la mortalité des enfants liée au VIH demeure un problème préoccupant de santé publique dans les pays du sud à la veille de l’échéance de l’objectif mondial 90-90-90 fixé par l’ONU/SIDA pour la riposte face au SIDA.

Summary
Death of infants born to HIV-positive mothers admitted to intensive care at the University Hospital Center of Abomey-Calavi (CHUZ -AC)

Introduction: The mortality of children born to HIV-positive mothers remains an obsession in resource-poor countries. The aim of our study was to describe the deaths of infants born to HIV-positive mothers admitted to the Intensive Care Unit of the Abomey-Calavi University Hospital Center (CHUZ-AC) in Benin.
Patients and methods: This was a retrospective study conducted in 2019 and concerned the newborns of HIV-positive mothers who gave birth in the obstetrics and gynecology department of CHUZ-AC from January 1st, 2014 to January 31st, 2018. Diagnosis of childhood infection was made by the DNA polymerase chain reaction (PCR-DNA) method. He is HIV-positive if two PCR tests are positive before 18 months and positive HIV serology at 18 months. The parameters studied were: age, sex, PCR-DNA, serology and the cause of death.
Results: A total of 10,990 pregnancies were followed during the study period, of which 396 (3.60%) were for HIV-positive mothers. The latter gave birth to 398 newborns, of whom 275 were found. The mother-to-child transmission rate of HIV was 10.54% (n = 29). We recorded 31 deaths, including 22 (70.96%) among HIV-infected infants and 9 (29.04%) deaths among HIV-negative infants. The leading cause of death was diarrheal disease (11/22), seropositive infants, and severe malaria (5/9) in HIV-negative infants.
Conclusion: These results have shown that HIV-related child mortality remains a serious public health problem in southern countries on the eve of the deadline of the UN/AIDS global goal 90-90-90 for the response to AIDS.

Cet article est actuellement coté note (2,7 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 1110 fois, téléchargé 9 fois et évalué 3 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Béninois - Plus d'articles panafricains



X

Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !