retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mai 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6703 - Mars 2020 - pages 145-153

Contacter Monsieur Guillaye Diagne Infections respiratoires aiguës de l’enfant : étude prospective à propos de 109 cas au CHU de Dakarnote

Auteurs : G. Diagne, I.D. Ba, A.A. Ndongo, A.I. Diallo, M. Ndiaye, N. Dia, E. Fall, F. Tall, A. Kane, A. Mbaye, A.M. Coundoul, M. Kane, S. Sow, K. Bop, K.A. Mbaye, A. Sow, A. Ba, B. Niang, Y.D.K.B. Dieng, A. Thiongane, I. Dème, P.M. Faye, A.L. Fall, O. Ndiaye - Sénégal


Résumé

Introduction : Les Infections Respiratoires Aiguës (IRA) constituent une priorité mondiale de santé publique. Elles sont la principale cause de morbidité et de mortalité chez l’enfant, surtout dans les pays en développement. L’objectif principal de cette étude était de voir surtout les aspects microbiologiques dans les IRA chez les enfants en milieu hospitalier Sénégalais.
Patients et méthode : Nous avions mené une étude prospective descriptive monocentrique sur une période d’une année (du 1er juillet 2017 au 30 juin 2018) au Centre National d’Enfant Albert Royer de Dakar.
Résultats : La fréquence hospitalière des Infections respiratoires aigües de l’enfant était de 3,7%. L’âge moyen était 23,7 mois avec des extrêmes entre 1 mois et 144 mois. Les pics de consultations ont été retrouvées aux mois d’août, de mars et d’avril avec respectivement 22%, 15,6% et 12,8%. La fièvre, la détresse respiratoire et le syndrome de condensation pulmonaire étaient les principaux signes retrouvés à l’examen chez nos patients. La bactériologie était positive dans 82,6% des prélèvements et les bactéries les plus fréquemment retrouvées étaient respectivement le Streptococcus pneumoniae dans 38,5 %, Haemophilus influenza b dans 32,1% et Moraxella catarrhalis dans 25,7%. Les tests virologiques était positive dans 80,7%. Les virus les plus retrouvés dans les prélèvements étaient le Rhinovirus dans 33% des prélèvements, le virus respiratoire syncitial dans 24,8% et le coronavirus dans 15,6%. A l’examen mycologique, seuls 4 prélèvements sur 109 étaient positifs soit 3,7% dont le seul germe retrouvé était Pneumocystis avec ses deux sérotypes jiroveci et pneumonia dans des proportions égales. Parmi les diagnostics retenus, la pneumonie était prédominante et retrouvée chez 61 des cas, soit une prévalence de 59,9%, suivie de la bronchiolite aiguë avec une prévalence de 16,51%. La durée moyenne d’hospitalisation était de 10 jours. La létalité était de 1,8% soit 2 cas.
Conclusion : Les infections respiratoires aiguës de l’enfant restent toujours un problème de santé publique dans les pays en développement, les enfants de moins de 5 ans sont les plus touchés d’où la nécessité de renforcer les programmes de lutte contre les IRA. L’identification des germes est indispensable dans le traitement et dans la surveillance épidémiologique dans nos régions.

Summary
Acute respiratory infections in children: prospective study on 109 cases at the University Hospital of Dakar, Senegal

Introduction: Acute Respiratory Infections (ARIs) are a global public health priority. They are the leading cause of childhood morbidity and mortality, especially in developing countries. The main objective of this study was to focus on the microbiological aspects of ARI in children in Senegalese hospitals.
Patients and method: We conducted a prospective descriptive mono-centric study over a period of one year (from July 1st, 2017 to June 30th, 2018) at the National Children's Centre Albert Royer in Dakar, Senegal.
Results: The hospital frequency of Acute Respiratory Infections in children was 3.7%. The average age was 23.7 months with extremes between 1 month and 144 months. Peaks of consultations were found in August, March and April with 22%, 15.6% and 12.8% respectively. Fever, respiratory distress and pulmonary condensation syndrome were the main signs found on examination in our patients. Bacteriology was positive in 82.6% of the samples and the most frequently found bacteria were respectively Streptococcus pneumoniae in 38.5%, Haemophilus influenza b in 32.1% and Moraxella catarrhalis in 25.7%. Virological tests were positive in 80.7%. The viruses most frequently found in the samples were Rhinovirus in 33% of the samples, respiratory syncitial virus in 24.8% and coronavirus in 15.6%. On mycological examination, only 4 samples out of 109 were positive, i.e. 3.7%. The only germ found was Pneumocystis with its two serotypes jiroveci and pneumonia in equal proportions. Among the diagnoses retained, pneumonia was predominant and found in 61 of the cases, with a prevalence of 59.9%, followed by acute bronchiolitis with a prevalence of 16.51%. The average length of hospitalization was 10 days. Lethality was 1.8% or 2 cases.
Conclusion: Acute respiratory infections in children still remain a public health problem in developing countries, with children under 5 years of age being the most affected, hence the need to strengthen programs to combat ARI. The identification of germs is essential in treatment and epidemiological surveillance in our regions.

Cet article est actuellement coté note (2,7 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 1287 fois, téléchargé 10 fois et évalué 3 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains



X

Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !