retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6706 - Juin 2020 - pages 327-338

Contacter Docteur Jules Owona Manga Etude des facteurs associés à la non-reprise du travail après accident vasculaire cérébral à Yaoundé, Camerounnote

Auteurs : L.J Owona Manga, I.N Aka, J II Dissongo, MS Sanon Lompo, S.A Tassin Foguem, V.P Djientcheu - Cameroun


Résumé

Introduction : L’accident vasculaire cérébral est la 1ère cause de handicap moteur acquis et la 2ème cause de démence chez l’adulte. La reprise du travail est un problème chez les travailleurs ayant survécu à un AVC. Cette étude a pour objectif d’étudier les facteurs associés à la non-reprise du travail chez les travailleurs ayant été victimes d’AVC dans la ville de Yaoundé.
Matériel et méthodes : L’étude transversale descriptive à visée rétrospective s’est déroulée à l’Hôpital Central et au Centre National de Réhabilitation des Personnes Handicapées de Yaoundé. Les cas étudiés sont survenus entre le 1er janvier 2010 et le 31 décembre 2015. Il s’agissait de travailleurs adultes, ayant été victimes d’AVC non traumatique. Les données collectées dans les dossiers médicaux des patients et par interview, puis analysées par les logiciels Epi info 3.5.4 et Excel 2010.
Résultats : L’échantillon comptait 76 hommes et 31 femmes, d’âge moyen égal à 52,6 ans. Le taux de non-reprise du travail était égal à 55,1%. La non-reprise était influencée par des facteurs cliniques tels que les troubles moteurs (p = 0,03), sensitifs (p = 0,04), du langage (p = 0,02 x 10-3) et un Index de Barthel moyen égal à 93,0 ± 9,1 (p < 5%). Les facteurs socioprofessionnels d’influence négative étaient le travail informel (p = 0,002), les activités manuelles (p = 0,002), le travail dans les très petites entreprises (p = 0,009), l’ancienneté professionnelle (p = 0,01) et l’ancienneté au poste de travail (p = 0,005).
Conclusion : Le renforcement de la prévention des comorbidités et l’amélioration de la prise en charge des troubles postcritiques sont nécessaires pour améliorer le taux de retour au travail après accident vasculaire cérébral à Yaoundé.

Summary
Study of factors associated with the non-resumption of work after stroke in Yaounde, Cameroon

Introduction: Stroke is the first cause of acquired motor disability and the 2nd cause of dementia in adults. The process of return to work is an issue for stroke survivors. The objective of this study was to assess the factors associated with the non-resumption of work after stroke in Yaounde.
Material and methods: This retrospective cross-sectional study was jointly carried out at the Yaounde Central Hospital and the National Center for the Rehabilitation of Disabled Persons. The cases studied occurred between January 1st, 2010 and December 31st, 2015. They were adults’ workers, who had suffered a non-traumatic stroke. Data collection was completed in participants’ medical records and by interview. Data analysis was analyzed using Epi Info 3.5.4 and Excel 2010 softwares.
Results: The study sample consisted of 76 men and 31 women with a mean age of 52.6 years. The rate of non-return to work is 55.1%. Non-resumption to work was influenced by clinical factors such as mobility (p = 0.03), sensitivity (p = 0.04) and language (p = 0.02 x 10-3) disorders and an average Barthel index to (93.0 ± 9.1; p < 5%). Other factors with negative influence were informal work (p = 0.002), manual activities (p = 0.003), work in very small enterprises’ (p = 0.092), professional seniority (p = 0.005) and seniority at the workplace (p = 0.001).
Conclusion: Strengthening the prevention of co-morbidities and improving the management of postcritical disorders are necessary to improve the rate of return to work after stroke in Yaounde.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 664 fois, téléchargé 5 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains



X

Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !