retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6710 - Octobre 2020 - pages 519-524

Contacter Docteur Najah Fatou Coly Etude comparative du dosage de la Protéine C Réactive (CRP) par immunoturbidimétrie et immunoagglutination note

Auteurs : N.F. Coly, M. Soumboundou, Kh. Ciss, M. Djite, S. Thiam, A. Samba, A. Ndiaye, F. Cissé, O. Boye, I.Y. Soumah, F. Diedhiou, N.D. Sall, F.D. Agne, P.M. Gueye - Sénégal


Résumé

Introduction : La protéine C-réactive est une protéine de la phase aiguë de l’inflammation. C‘est un marqueur très utilisé en pédiatrie pour orienter le diagnostic d’un processus inflammatoire, notamment des affections fébriles de l’enfant. Il n’existe pas de méthode de référence. L’objectif de l’étude est de comparer la technique d’immunoagglutination à la technique d’immunoturbidimétrie pour une meilleure prise en charge des pathologies pédiatriques.
Matériels et méthodes : Il s’agit d’une étude comparative réalisée au laboratoire de l’Hôpital pour Enfants de Diamniadio. D’abord quatre-vingt-cinq prélèvements ont été sélectionnés et traités le même jour. La protéine C-réactive provoque une agglutination des particules de latex couvertes avec les anticorps anti-Protéine C-Réactive humaine. Cette agglutination est lue sur plaque à l’œil avec l’immuno-agglutination ou au spectrophotomètre avec l’immunoturbidimétrie. Des tests de répétabilité et de reproductibilité ont été effectués.
Résultats : L’étude comparative des deux méthodes montre une discordance de 7,06%. Pour 14% des échantillons, les concentrations de la méthode d’immunoturbidimétrie étaient supérieures. Cette technique présente une répétabilité et une reproductibilité satisfaisantes pour des valeurs de protéine C-réactive élevées avec respectivement des coefficients de variation égales à 6% et 8%. Toutefois, une bonne corrélation est notée entre les deux techniques avec un coefficient de corrélation Kappa égal à 0,85.
Conclusion : La technique d’immunoturbidimétrie est précise avec une bonne reproductibilité des valeurs élevées. Elle permet une meilleure prise en charge des affections fébriles chez l’enfant et présente l’avantage de l’automatisation.

Summary
Comparative study of the dosage of C-Reactive Protein (CRP) by immunoturbidimetry and immunoagglutination

Introduction: C-reactive protein is a protein in the acute phase of inflammation. It is a marker widely used in pediatrics to guide the diagnosis of an inflammatory process, especially febrile illnesses in children. There is no reference method. The aim of this study is to compare immunoagglutination technique with immunoturbidimetry technique for better management of pediatric pathologies.
Materials and methods: This study carried out at the laboratory of the Diamniadio Children's Hospital. First eighty-five samples were selected and processed the same day with two techniques. The C-reactive protein causes agglutination of the latex particles covered with the anti-human C-Reactive Protein antibodies. This agglutination is read on a plate by eye with immunoagglutination or by spectrophotometer with immunoturbidimetry. Repeatability and reproducibility tests were carried out.
Results: A discrepancy of 7.06% was found. For 14% of the samples, the concentrations of the immunoturbidimetry method were higher. This technique has satisfactory repeatability and reproducibility for high C-Reactive Protein values with coefficients of variation equal to 6% and 8% respectively. However, a good correlation is noted between the two techniques with a Kappa correlation coefficient equal to 0.85.
Conclusion: The immunoturbidimetry technique is precise with good reproducibility of high values. It allows better management of febrile illnesses in children and has the advantage of automation.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 978 fois, téléchargé 7 fois et évalué 2 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains



X

Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !