retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6805 - Mai 2021 - pages 284-292

Contacter Monsieur Isidore Tiandiogo Traore Mortalité et facteurs associés chez les femmes à haut risque d’infection par le VIH de la Cohorte Yerelon de Bobo-Dioulassonote

Auteurs : I.T. Traoré, S. Tassembédo, F. Dena, I. Konaté, A. Ouédraogo, W.W Bazie, A. Millogo, A. Sanon, N. Méda, N. Nagot - Burkina Faso


Résumé

Introduction : Le VIH demeure une cause importante de mortalité en Afrique Sub-Saharienne surtout dans les populations vulnérables. L’objectif de notre travail est d’identifier les facteurs associés au décès chez les femmes à haut risque d’infection par le VIH.
Matériels et méthodes : Nous avons réalisé une analyse rétrospective des données des femmes à haut risque d’infection par le VIH suivies à la clinique Yerelon de Bobo-Dioulasso de 2003 à 2019.
Résultats : Au total 524 femmes à haut risque d’infection par le VIH dont plus de 50% de travailleuses de sexe ont été incluses dans cette analyse. L’incidence de la mortalité était de 1, 69/100 personnes-années sur la période. A l’analyse multivariée, le fait d’être travailleuse du sexe (HRa : 4,09 ; IC 95% (1,67-10,04)), un stade avancé de la maladie stade 4 OMS (HRa : 5,96 ; IC 95% (1,55-22,88)) étaient associés à un risque élevé de décès.
Conclusion : Afin de réduire la mortalité liée au VIH dans ce groupe vulnérable un dépistage du VIH et une prise en charge précoces doivent être réalisés.

Summary
Mortality and associated factors among women at high risk of HIV infection in the Yerelon Cohort of Bobo-Dioulasso

Introduction: HIV remains an important cause of mortality in Sub-Saharan Africa, especially in vulnerable populations. The objective of our work was to identify the factors associated with death in women at high risk of HIV infection.
Materials and methods: We performed a retrospective analysis of data from women at high risk of HIV infection followed at the Yerelon clinic in Bobo-Dioulasso from 2003 to 2019.
Results: A total of 326 women of whom more than 50% were sex workers, were included in this analysis. The incidence of mortality was 1.69/100 person-years over the study period. In a multivariate analysis, being a sex worker (aHRa : 4,09; IC 95% (1,67-10,04)) and advanced stage of the disease stage 4 WHO (aHR : 5,96 ; IC 95% (1,55-22,88)), were associated with a higher risk of death.
Conclusion: To reduce HIV-related mortality in this vulnerable group, HIV testing and early initiation of antiretroviral therapy should be done especially among sex workers.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 3232 fois, téléchargé 5 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains



X

Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !