retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Odonto-Stomatologie tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :


encart_diam


Fil d'infos APO Group


vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6806 - Juin 2021 - pages 377-384

Contacter Docteur Josaphat Iba-Ba Manifestations cardiaques au cours du lupus systémique dans une cohorte de 30 patients suivis dans les services de Médecine Interne et de Cardiologie du Centre Hospitalier Universitaire de Libreville note

Auteurs : J. Iba Ba, E. Ayo Bivigou, A.R. Makandja, J.B. Mipinda, C. Allognon, F. Moubamba, J.E. EckeNzengue, J.B. Boguikouma - Gabon


Résumé

Introduction : Le lupus est une maladie auto-immune du groupe des connectivites, susceptibles d’aggravation au cours des poussées avec atteinte de nouveaux organes. Il s’agit d’une maladie très peu connue des praticiens d’Afrique subsaharienne, pour lequel nous rapportons les différentes manifestations cardiaques.
Matériel et méthodes : A travers une étude rétrospective, descriptive, et analytique sur une période allant de 07/2002 à 04/2020, incluant les patients chez qui le diagnostic de lupus systémique était retenu sur les critères de l’American College of Rheumatology, nous avons voulu répertorier toutes les manifestations cardiaques retrouvés dans une cohorte de 30 patients.
Résultats : Trente lupus systémiques (26 femmes, 4 hommes, sex-ratio 0,15) tous de nationalité gabonaise ont été inclus dans l’étude. L’âge moyen lors du diagnostic de lupus était de 27,9 ans, avec majoritairement la prédominance d’étudiants au sens large (6 scolaires, 11 universitaires) dans 56,6% des cas. La dyspnée de stade III-IV (n = 10) avec œdèmes des membres inférieurs (n = 2) ; et tableau d’anasarque (n = 5) constituaient les symptômes amenant à consulter puis à être hospitalisé, pour une durée moyenne d’hospitalisation de 30,9 jours (extrêmes : 9 et 78). L’électrocardiogramme (n = 18) retrouvait la prédominance des troubles diffus non-spécifique de la repolarisation (n = 5), et l’échographie cardiaque (n = 28) confirmait la prédominance d’une péricardite liquidienne (n = 21) et sèche (n = 1), et une myocardite (n= 4). Sur le plan valvulaire existait une insuffisance mitrale de faible grade (n = 2), et une hypertension artérielle pulmonaire dans 3 cas comprise entre 25-30 mmHg. Sur le plan immunologique : les anticorps antinucléaires (n = 29) étaient positifs dans 93,1% des cas, fluorescence homogène 53,3% ou mouchetée dans 46,7%, spécificité anti DNA natifs 82,7% (n = 24), anti-Sm 31% (n = 9), anti-SSA 34,4% (n = 10), anti-SSB 10,3% (n = 3), anti-U1RNP 34,4% (n = 10) ; et les anticorps anticardiolipines positifs dans 4/7 cas. La corticothérapie était le traitement de base à raison de 1 mg/kg/jour (n = 30), couplée à de l’hydroxychloroquine (n = 18), et à un traitement immunosuppresseur (n = 4). Huit décès sont à déplorer avec au premier plan une insuffisance rénale dialyse-dépendante, 4 patients été perdus de vue, avec dans la population restante une revue régulière de 81% de nos patients.
Conclusion : Les manifestations cardiaques au cours du lupus sont diverses et variées, avec au premier plan péricardite, myocardite, et troubles diffus de la repolarisation cardiaque. Elles peuvent longtemps rester asymptomatiques jusqu’au diagnostic du lupus et secondairement mettre en jeu le pronostic vital.

Summary
Cardiac manifestations of systemic lupus in a cohort of 30 patients followed up in the internal medicine and cardiologic service at the University Hospital Center of Libreville

Introduction: Lupus is an autoimmune disease of the group of connectivitis, which may worsen during attacks with attack of new organs. It is a disease very little known to practitioners in sub-Saharan Africa, for which we let us report the various cardiac manifestations.
Material and methods: Through a retrospective, descriptive, and analytical study over a period from 07/2002 to 04/2020, including patients in whom the diagnosis of systemic Lupus was retained on the criteria of the American College of Rheumatology, we wanted to list all the cardiac manifestations found in a cohort of 30 patients.
Results: Thirty systemic lupus (26 women, 4 men, sex-ratio 0.15) all of Gabonese nationality were included in the study. The average age at diagnosis of lupus was 27.9 years, with a predominance of students at large (6 schoolchildren, 11 academics) in 56.6% of the cases. Dyspnea stage III-IV (n = 10) with edema of the lower limbs (n = 2); and pineapple chart (n = 5) were the symptoms leading to consultation and then hospitalization, for an average length of hospitalization of 30.9 days (range: 9 and 78).The electrocardiogram (n = 18) found the predominance of non-specific diffuse repolarization disorders (n = 5), and the cardiac ultrasound (n = 28) confirmed the predominance of fluid pericarditis (n = 21) (n = 1), and myocarditis (n = 4). At the valve level there was a low-grade mitral regurgitation (n = 2), and pulmonary arterial hypertension in 3 cases between 25-30 mmHg. Immunologically: the anti-nuclear antibodies (n = 29) were positive in 93.1% of the cases, of homogeneous fluorescence 53.3% or speckled in 46.7%, of specific anti-native DNA 82.7% (n = 24), anti Sm 31% (n = 9), anti SSA 34.4% (n = 10), anti SSB 10.3% (n = 3), anti U1RNP 34.4% (n = 10); and positive anticardiolipin antibodies in 4/7 cases. Corticosteroid therapy was the basic treatment at 1 mg/kg/ day (n = 30), combined with hydroxychloroquine (n = 18), and immunosuppressive therapy (n = 4). Eight deaths are to be deplored with in the foreground dependent kidney dialysis, 4 patients were lost to follow-up, with in the remaining population a regular review of 81% of our patients.
Conclusion: Cardiac manifestations during lupus are diverse and varied, with in the foreground pericarditis, myocarditis, and diffuse disorders of cardiac repolarization. They can remain asymptomatic for a long time until the diagnosis of lupus and secondarily jeopardize the vital prognosis.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 3258 fois, téléchargé 3 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains



X

Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !