retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6807 - Juillet 2021 - pages 451-458

Contacter Docteur Moustapha Faye Connaissances et attitudes pratiques des étudiants dans le dépistage de la maladie rénale chroniquenote

Auteurs : M. Faye, N. Keita, B. Ba, S. Diagne, A. Dieng, M. Aw Ba, K. Fal1, M. Mbengue, M. Ndongo, A. Sy, B. Ndiaye, A.B. Fall, M. Faye, A. Tall Lemrabott, S.M. Seck, E.F. Ka - Sénégal


Résumé

Introduction et objectifs : Les Médecins Généralistes (MG) doivent être en première ligne dans le dépistage et la prise en charge des patients ayant une Maladie Rénale Chronique (MRC) et les outils informatiques pourraient faciliter les enquêtes de connaissances et attitudes pratiques. L’objectif principal de ce travail était d’explorer les connaissances et attitudes pratiques ainsi que les difficultés des étudiants en fin de cycle d’étude médicale et les MG dans le dépistage de la MRC. Les objectifs secondaires étaient (i) de faire des propositions concrètes, en fonction des résultats pour induire un changement de comportements dans le dépistage de la MRC, (ii) d’évaluation l’utilisation du sondage en ligne et des réseaux sociaux dans l’évaluation des connaissances médicales chez les étudiants.
Matériels et méthodes : Un questionnaire préétabli par Google forms avait été envoyé à travers les réseaux sociaux dans les groupes de promotion sortante de médecine de l’UCAD.
Résultats : Soixante-neuf répondants (27,13 ± 1,7 ans, 60,9% d’hommes) avaient été retenus pour l’analyse. Ils étaient en année de thèse dans 58%, en 7ème année de médecine dans 30,4%, des médecins généralistes dans 5,8%. Seuls 7,2% des répondants connaissaient la prévalence de la MRC au Sénégal. Parmi les principales causes de la MRC, le diabète et l’HTA avaient été cités ensemble par 52,5% d’entre eux. Nous avons retrouvé que seuls 5,8% des répondants connaissaient les outils nécessaires pour un dépistage de la MRC. Vingt et un virgule sept pour cent (21,7%) des répondants seulement avaient eu une formation sur la MRC.
Conclusion : Il nous parait important de renforcer précocement les connaissances et les pratiques des étudiants et les MG par la promotion de la formation médicale continue sur la MRC et l’évaluation des pratiques professionnelles.

Summary
Students' knowledge and practical attitudes towards screening for chronic kidney disease

Introduction and objectives: General Practitioners (GPs) should be at the forefront of screening and management of patients with Chronic Kidney Disease (CKD) and computer-based tools could facilitate surveys of practical knowledge and attitudes. The main objective of this study was to explore the knowledge and practical attitudes and difficulties of postgraduate students and GPs in screening for CKD. The secondary objectives were (i) to make concrete proposals, based on the results, to induce behavioural change in CKD screening, (ii) to evaluate the use of the online survey and social networks in assessing medical knowledge among students.
Materials and methods: A questionnaire prepared by Google forms was sent through social networks to groups of graduating medical students at CADU.
Results: Sixty-nine respondents (27.13 ± 1.7 years, 60.9% male) were selected for analysis. Fifty-eight percent were in their thesis year, 30.4% were in their 7th year of medicine, and 5.8% were general practitioners. Only 7.2% of respondents knew the prevalence of CKD in Senegal. Among the main causes of CKD, diabetes and hypertension were cited together by 52.5% of them. We found that only 5.8% of respondents knew the tools needed for CKD screening. Only 21.7% of respondents had received training on CKD.
Conclusion: It seems important to us to strengthen the knowledge and practices of students and GPs at an early stage by promoting continuing medical education on CKD and the evaluation of professional practices.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 2302 fois, téléchargé 4 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains



X

Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !