retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale Maghrébine - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :


encart_diam


Fil d'infos APO Group


vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6812 - Décembre 2021 - pages 687-692

Contacter Docteur Jésus Bendot Gueguet Yacka Kongo Holibalomon Misoprostol dans la prévention de l’hémorragie obstétricale en cas de césarienne au Centre Hospitalier Universitaire de zone de Suru-Léré (Bénin)note

Auteurs : H.J. Bendot Gueguet Yacka Kongo Holibalomon, K. Mbano-Dede, G.D. Kossa-Ko-Ouakoua, E.C. Moussa, F. Kouandongui Bangue Songrou, J. Sabah, E. Boudier, J.B. Hounkpatin, J.A.A. Bagnan epse Tonato - Centrafrique


Résumé

Introduction : L’hémorragie obstétricale reste la principale cause de décès maternel.
Matériel et méthodes : Nous rapportons les données d’une étude de cohorte prospective qui s’est déroulée du 1er août au 15 septembre 2015 comparant l’efficacité du misoprostol en sublingual à l’ocytocine dans la prévention de cette complication en cas de césarienne au Centre Hospitalier Universitaire de Zone de Suru-Léré (CHUZ-SL) au Bénin.
Résultats : Au total, 225 césariennes ont été réalisées au CHUZ-SL sur la période d’étude dont 146 incluses dans l’étude. Parmi les 146 patientes incluses, 73 appartenaient au premier groupe défini comme patientes ayant reçu 600 µg de misoprostol en sublingual lors du clampage du cordon ombilical et 73 au 2ème groupe défini comme patientes ayant reçu 10 UI d'ocytocine par voie intraveineuse également lors du clampage du cordon ombilical. Les pertes sanguines de plus de 1000 ml étaient observées dans 6,8% des cas dans le groupe I et dans 9,6% des cas dans le groupe II. Cette différence était non statistiquement significative (p = 0,51). Aucun cas de transfusion n’a été rapporté pendant l’étude.
Conclusion : Le misoprostol à la dose de 600 µg par voie sublinguale est aussi efficace que l’ocytocine 10 UI en IV comme le préconise l’OMS.

Summary
Misoprostol in the prevention of Obstetric hemorrhage during caesarean section at the University Teaching Hospital of Suru-Lere (Benin)

Introduction: Obstetric hemorrhage remains the leading cause of maternal death.
Material and methods: We report data from a prospective cohort study which took place from August 1st to September 15th, 2015, comparing the efficacy of sublingual misoprostol with oxytocin in preventing this complication in the event of a cesarean section at the University Teaching Hospital of Suru-Lere Zone (CHUZ-SL) in Benin.
Results: A total of 225 caesarean sections were performed at UTHZ-SL during the study period, of which 146 were included in the study. Of the 146 patients included, 73 belonged to the first group defined as patients who received 600 μg of sublingual misoprostol during umbilical cord clamping and 73 belonged to the 2nd group defined as patients who received 10 IU of intravenous oxytocin also during umbilical cord clamping. Blood loss of more than 1000 ml was observed in 6.8% of cases in group I and in 9.6% of cases in group II. This difference was not statistically significant (p = 0.51). No cases of transfusion were reported during the study.
Conclusion: Misoprostol at a dose of 600 µg by the sublingual route is as effective as oxytocin 10 IU by IV as recommended by WHO.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 1974 fois, téléchargé 2 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Centrafricains - Plus d'articles panafricains



X

Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !