retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Odonto-Stomatologie tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :


encart_diam


Fil d'infos APO Group


vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6902 - Février 2022 - pages 130-136

Contacter Docteur Patrick Musole Bugeme Môle hydatiforme et obstacles dans sa prise en charge en milieu à ressources limitées A propos d’un cas suivi dans un centre médical rural à l’Est de la République Démocratique du Congonote

Auteurs : P.M. Bugeme, C.K. Nturubika, P.B. Rwega, C.B. Munyerekana, M.L.N. Banyesize, M.A.N. Bauma - Congo-Kinshasa


Résumé

La môle hydatiforme est un rare désordre prolifératif du tissu trophoblastique. Son management dans les pays en voie de développement fait face à nombreux défis ne permettant pas une prise en charge adéquate et contribue ainsi à l’augmentation du risque de complication tardive de la môle en maladie du trophoblaste persistant ou en tumeur maligne. Nous rapportons les difficultés rencontrées dans la prise en charge d’une grossesse môlaire en milieu rural à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC) à partir d’un cas suivi dans la zone de santé rurale de Kalehe au Centre Médical pour la Promotion de la Santé Mère et Enfant dans le sous village de Nyamukubi. Les principales difficultés observées étaient : l’inefficacité du système de référence, le suivi non-optimal de la gestante à l’échelon de base du système de santé, l’inadéquation du plateau technique, la faible adhésion de la patiente à la prise en charge ainsi que son niveau socio-économique défavorable. Ces observations rejoignent celles d’autres cas de grossesse môlaire pris en charge dans des conditions similaires aux nôtres et incitent la mise en place des stratégies de formation régulière du personnel de santé, d’amélioration du plateau technique et de sensibilisation communautaire sur l’intérêt de la consultation prénatale dès le premier trimestre de grossesse en vue d’améliorer la prise en charge de la môle hydatiforme dans le contexte à ressources limitées.

Summary
Hydatidiform mole and obstacles in its management in resource-limited environments. A case report from a rural health centre in Eastern Democratic Republic of Congo

Hydatidiform mole is a rare proliferative disorder of trophoblastic tissue. Its management in low- and middle-income countries faces to many challenges that do not allow adequate management and thus contribute to increase the risk of occur complication as a persistent trophoblast disease or a malignant tumor. We report the difficulties encountered in the management of a molar pregnancy in rural areas in the eastern part of the Democratic Republic of Congo (DRC) from a case followed in the rural health zone of Kalehe at the Medical Center for the Promotion of Mother and Child Health in the Nyamukubi sub-village. The main difficulties observed were: the inefficiency of the referral system, the non-optimal follow-up of the pregnant woman at the basic level of the health system, the inadequacy of the technical platform, the patient's poor adherence to care as well as its unfavorable socio-economic level. These observations join those of other cases of molar pregnancy treated in similar conditions to ours and encourage the implementation of strategies for regular training of health personnel, improvement of the technical platform and community awareness to interest of the prenatal consultation from the first trimester of pregnancy to improve the management of hydatidiform mole in the context of limited resources.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 3215 fois, téléchargé 5 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains



X

Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !