Santé tropicale au Togo - Le guide de la médecine et de la santé au Togo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Togo > Revue de presse

Revue de presse

Maladies négligées - 05/07/2011 - Républicoftogo - TogoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L'ulcère de Buruli (UB) fait partie des maladies tropicales les plus négligées, alors qu'elle peut être traité. L'agent causal est de la même famille que les bactéries responsables de la tuberculose et de la lèpre, mais l'ulcère de Buruli a moins attiré l'attention.

L'infection entraîne une destruction étendue de la peau et des tissus mous avec la formation d'ulcères de grande dimension, se localisant en général sur la jambe ou le bras. En l'absence de traitement précoce, la maladie peut laisser des incapacités fonctionnelles durables, comme des restrictions des mouvements articulaires ou des problèmes esthétiques très apparents. La précocité du diagnostic et du traitement est cruciale pour éviter ces incapacités.

C’est dans ce cadre que le Togo vient de se doter d’un laboratoire de biologie moléculaire équipé pour la confirmation des cas d’UB, dont 8 cas ont été détectés ces derniers jours à l’intérieur du pays.

Le laboratoire, installé dans les locaux de l’Instit National d’Hygiène a été inauguré mardi à Lomé par le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba.

Sa création est le résultat d’un partenariat avec l’Université de Munich, l’Institut tropical de Hambourg et un consortium de 11 instituts de recherche européens et africains.

Si l’objectif premier est d’effectuer un diagnostic précoce, la finalité est de permettre de mettre au point un vaccin permettant de traiter l’ulcère de Buruli.

Lire l'article original

Plus d'articles Togolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

TogoSanté tropicale au Togo
Le guide de la médecine et de la santé au Togo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !