Santé tropicale au Togo - Le guide de la médecine et de la santé au Togo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Togo > Revue de presse

Revue de presse

Sprukfield obtient une autorisation de mise sur le marché - 02/05/2012 - Républicoftogo - TogoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La société d’origine indienne Sprukfield, qui gère une usine pharmaceutique implantée en Zone franche spécialisé dans la fabrication de médicaments génériques, va devenir le fournisseur officiel de la Cameg (Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels et Générique) ; un organisme public. Une annonce faîte par le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba. Depuis sa base de Lomé, Sprukfield vise le marché africain et, en particulier, le Ghana, le Nigeria, le Mali, le Bénin, le Niger, le Burkina, la Côte d’Ivoire, le Tchad, le Congo et bien sûr le Togo.

Le laboratoire produit une large large gamme de génériques sous forme de comprimés et de sirops : traitements contre les infections bactériennes, malaria, diabète, anti-douleur (paracétamol), vitamines, traitements contre l’asthme, etc…

Pour la CAMEG, l’avantage est double : les médicaments sont contrôlés et certifiés et leurs prix sont largement inférieurs à ceux importés. En outre, cet accord devrait permettre de lutter efficacement contre les contrefaçons qui pullulent sur les marchés et dans les pharmacies.

Un médicament générique est identique ou équivalent à celui d'une marque, mais vendu sous sa dénomination commune internationale (DCI) ou sous une autre marque. La substance active est, en principe, identique à celle du produit de marque, les seules différences possibles étant la présentation et les excipients. Les génériques sont produits après l’expiration du brevet.

En Europe, les organismes de sécurité sociale encouragent les médecins à prescrire des génériques en raison de leurs coûts moindres.

Lire l'article original

Plus d'articles Togolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

TogoSanté tropicale au Togo
Le guide de la médecine et de la santé au Togo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !