Santé tropicale au Togo - Le guide de la médecine et de la santé au Togo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Togo > Revue de presse

Revue de presse

Pneumonie et diarrhée : l’OMS et l’UNICEF passent à l’action - 09/12/2013 - Républicoftogo - TogoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) organisent depuis ce lundi à Lomé une rencontre de 3 jours destinée à renforcer la lutte contre la pneumonie et la diarrhée qui frappent les jeunes de moins de 5 ans dans 6 pays d’Afrique, dont le Togo. La transmission de ces maladies se fait par une eau impropre à la consommation. Et c’est là le nœud du problème, a souligné Viviane Van Steirteghem, la représentante de l’UNICEF au Togo.

Avec de l’eau potable, du savon pour se laver les mains, la mise à disposition d’antibiotiques, de sels de réhydratation et du zinc pour le traitement de la diarrhée, les résultats s’amélioreront très rapidement.

Le directeur de la Santé du Togo, Kokou Sika Dogba, a indiqué que son pays avait accompli des avancées dans la réduction du taux de mortalité lié à la diarrhée et à la pneumonie. Il assure que les moyens seront mis en œuvre pour que le Togo atteigne l’OMD 4 d’ici quelques années.

L’OMS et l’UNICEF ont présenté en avril dernier un nouveau plan d’action mondial qui pourrait permettre de sauver jusqu’à 2 millions d’enfants par an de la mort par pneumonie ou par diarrhée, deux des maladies les plus meurtrières à l’échelle mondiale pour les enfants de moins de cinq ans.

Les cibles fixées représentent des taux beaucoup plus élevés que les niveaux actuels. Ainsi, 90% des enfants devraient avoir accès à une antibiothérapie pour la pneumonie et à un traitement par sels de réhydratation orale pour la diarrhée, contre 31% et 35% respectivement aujourd’hui.

Lire l'article original

Plus d'articles Togolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

TogoSanté tropicale au Togo
Le guide de la médecine et de la santé au Togo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !