Santé tropicale au Togo - Le guide de la médecine et de la santé au Togo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Togo > Revue de presse

Revue de presse

Aucun malade signalé au Togo - 25/01/2018 - Républicoftogo - TogoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Bénin enregistre plusieurs cas de fièvre de Lassa. Cette fièvre hémorragique est endémique dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, où elle infecte de 100 à 300.000 personnes par an dont 5 à 6.000 succombent. Il n’existe à ce jour aucun vaccin contre ce virus qui représente un problème de santé publique.

Aucun cas n’est signalé au Togo voisin. Les services sanitaires exercent une étroite surveillance et coopérent avec le Bénin en échangeant les informations sur l’évolution de la maladie.

Lassa se manifeste par une forte fièvre, des maux de tête, de gorge, des nausées, des vomissements et des douleurs musculaires, notamment. En cas de doute, il est prudent de consulter un médecin.

Le principal réservoir du virus est un petit rongeur péri-domestique. Il se transmet à l’homme par contact avec les excréments de l’animal.

Un grand nombre de ces rongeurs vivent à proximité, voire à l’intérieur des habitations et leur taux d’infection peut aller jusqu’à 80%.

Il n’existe à ce jour qu’une seule molécule ayant montré une efficacité contre Lassa. Il s’agit de la Ribavirine, un antiviral à large spectre contre les virus à ARN utilisé en particulier pour le traitement de l’hépatite C.

Malheureusement, ce traitement ne représente pas une solution satisfaisante au problème que pose la fièvre de Lassa : pour être efficace, la Ribavirine doit être administrée très précocement après l’infection.

Lire l'article original

Plus d'articles Togolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

TogoSanté tropicale au Togo
Le guide de la médecine et de la santé au Togo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !