Santé tropicale au Togo - Le guide de la médecine et de la santé au Togo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


LES REVUES APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mai 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mars 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2019
Consulter la revue


BIBLIOTHEQUE MEDICALE

E. Pilly : Maladies infectieuses et et tropicales - Plus d'informationsL'E PILLY (26e édition 2018) est l'ouvrage de référence français en Infectiologie. Ouvrage collégial du Collège des universitaires de Maladies Infectieuses et Tropicales (CMIT), cette 26e édition 2018 a été entièrement remise à jour et, pour la première fois, est en quadrichromie avec une maquette modernisée et une iconographie très riche et didactique... Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Togo > Revue de presse

Revue de presse

L'approche contractuelle donne de bons résultats - 21/02/2019 - Républicoftogo - TogoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le gouvernement s’est engagé récemment dans une politique de modernisation du système de santé, largement déficient. Une stratégie qui passe par la modernisation des hôpitaux existants, la construction de nouvelles unités et l’extension d’un réseau de dispensaires en zone rurale à travers tout le pays.

Les responsables du ministère de la Santé sont arrivés à la conclusion que le meilleur moyen d’offrir des soins de qualité était de confier la gestion des établissements à des structures privées.

Une approche contractuelle pour améliorer la gestion des ressources humaines, matérielles et financières, renforcer la gestion pharmaceutique et améliorer la prise en charge des patients.

Plusieurs hôpitaux sont passés sous gestion indépendante depuis 2017. Il s’agit, notamment, des CHR d’Atakpamé, du CHP de Blitta, du CHU Sylvanus Olympio de Lomé et de celui de Kara.

Selon les officiels, les résultats sont satisfaisants avec une augmentation des recettes de l’ordre de 44% et un taux de fréquentation des différents établissements de 31%.

Autre information intéressante, la disponibilité en médicament est supérieure à 95%.

L’expérimentation de ce processus de gestion axée sur les résultats devrait être généralisée

‘L’Etat ne se désengage pas. La contractualisation permet de trouver des solutions à l’insatisfaction des patients, à la baisse du taux de fréquentations des structures sanitaires publiques, d’offrit un service de qualité aux patients. Bref l’Etat assurera tous ses engagements financiers et les sous-traitants se contenteront d’assurer la gestion’, rappelle Moustapha Mijiyawa, le ministre de la Santé.

Ce programme d’externalisation s’inscrit dans le mandat social du chef de l’Etat.

Lire l'article original

Plus d'articles Togolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

TogoSanté tropicale au Togo
Le guide de la médecine et de la santé au Togo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !