Santé tropicale au Togo - Le guide de la médecine et de la santé au Togo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Togo > Revue de presse

Revue de presse

Songné Badjona : « les togolais vont gagner en qualité de soins » - 29/02/2008 - Républicoftogo - TogoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Togo a obtenu de la Banque d'Investissement et de développement de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (Cédéao), une subvention remboursable pour l'exécution d'un vaste projet visant notamment à équiper et à réhabiliter des structures sanitaires sur l'ensemble du territoire. Une nécessité car les investissements dans le secteur hospitalier public ont été très limités depuis une dizaine d’années. Republicoftogo a rencontré le coordonnateur du projet, le Professeur Songné Badjona.

Le gouvernement a obtenu auprès de la BIDC, un prêt pour la réalisation d'un grand projet dans le secteur de la santé. Quel est le montant de ce prêt et quelles sont les grandes lignes du projet ?

Songné Badjona : le montant du prêt est estimé à 20 millions de dollars, soit environ 10,5 milliards de F.CFA. Ce projet a pour objectif principal de renforcer et de promouvoir la santé des populations togolaises à travers le renouvellement et le renforcement du secteur technique, puisque nous sommes appuyés par des appareils pour Peaufiner les diagnostics des malades.

Les structures étant un peu désuètes, il est nécessaire de les remplacer ou de les renforcer. Le projet prévoit également le renouvellement des équipements généraux, tels que les ambulances, les groupes électrogènes etc... Bref, le but visé par le gouvernement est de transformer les structures sanitaires en de véritables centres de référence nationaux.

A quand le démarrage des chantiers ?

Nous sommes actuellement à la phase de la vente des dossiers. Le délai pour l’appel d'offres est fixé au 16 avril. Généralement, après le dépôt des dossiers, il faut compter entre deux ou trois mois pour débuter les chantiers. Lancement prévu probablement en juin ou juillet.

Apparemment, le projet tarde à démarrer. Vous êtes sûrement confrontés difficultés.

Effectivement, car le prêt a été signé en juillet dernier. Vous savez, pour ce genre de projet, il faut réunir certaines conditions. Or, avec les difficultés financières auxquelles le pays est confronté, on avait un peu de mal à réunir les moyens de fonctionnement. Mais aujourd'hui, nous avons le nécessaire, ce qui nous a d'ailleurs permis d'élaborer les dossiers d'appel d'offres.

A travers ce grand projet, à quoi les populations togolaises peuvent s'attendre ?

Sur tous les plans, les Togolais vont gagner en terme de décentralisation et de qualité de soin. Car il y aura l'amélioration de la prise en charge des malades, puisque le plateau technique serait renforcé. Certaines régions seront dotées d'appareils permettant de faire des diagnostics précis. Par exemple le CHU de Kara aura peut être un scanner, ce qui évitera au malade de Dapaong de venir jusqu'à Lomé.

Au lendemain de la présidentielle d'avril 2005, le chef de l'Etat a fait du secteur de la santé, l'une de ses priorités. A-t-il pesé de son poids dans la mise en chantier de ce projet ?

Mais bien sûr. C'est grâce à ses efforts personnels du chef de l'Etat que nous avons pu obtenir ce prêt de la BIDC. Le renforcement des structures sanitaires fait partie de ses priorités et il en parle dans presque tous ses discours.

Lire l'article original

Plus d'articles Togolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

TogoSanté tropicale au Togo
Le guide de la médecine et de la santé au Togo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !