Santé tropicale au Togo - Le guide de la médecine et de la santé au Togo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Togo > Revue de presse

Revue de presse

Les moustiquaires imprégnées, un outil efficace - 25/04/2009 - Républicoftogo - TogoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Quelque 125.000 morts du paludisme ont été évitées entre 2001 et 2007 dans dix pays d'Afrique grâce à l'utilisation de moustiquaires traitées aux insecticides, selon un rapport de l'Unicef rendu public vendredi. La Journée mondiale contre le paludisme a lieu samedi. Le paludisme, maladie dont le vecteur est un moustique, fait un million de morts par an, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Une nouvelle époque dans la lute contre le paludisme a commencé," souligne le rapport du Fonds des Nations unies pour l'enfance.

"Nous constatons des progrès substantiels (en matière de prévention) en particulier dans l'utilisation de moustiquaires traitées" aux insecticides, relève le rapport.

Selon ce document, l'utilisation de ces moustiquaires, le meilleur moyen de prévention existant contre le paludisme, a triplé depuis 2000 dans 19 des 22 pays d'Afrique sub-saharienne, où cette maladie fait le plus de ravages et provoque le plus de morts parmi les enfants de moins de 5 ans.

Au Togo, plusieurs campagnes de distribution gratuite de moustiquaires ont eu lieu ces dernières années grâce au soutien du ministère de la Santé et des partenaires extérieurs comme l’OMS ou la Croix Rouge canadienne. Fin 2008, cette dernière a distribué 843.800 moustiquaires imprégnées.

En 2000, 2% seulement des jeunes enfants étaient protégés par des moustiquaires traitées, ils étaient 20% en 2006, se félicite le rapport.

Cependant, en dépit de cette progression à saluer, la distribution et l'utilisation de cet outil efficace, simple et bon marché, sont inégales selon les régions.

"Les moustiquaires ne sont pas encore répandues dans les zones rurales ou les foyers les plus pauvres", déplore le rapport.

Il y a un an, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a lancé un plan ambitieux visant à mettre fin, d'ici à fin 2010, à l'hécatombe causée par le paludisme en Afrique et à assurer une couverture préventive totale dans les pays où la maladie est endémique, notamment par les moustiquaires traitées.

Lire l'article original

Plus d'articles Togolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

TogoSanté tropicale au Togo
Le guide de la médecine et de la santé au Togo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !