Santé tropicale au Togo - Le guide de la médecine et de la santé au Togo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2019
Consulter la revue


En août, c'est le moment de faire le plein de sciences !

Jusqu'au 31 août 2019, profitez de nos offres spéciales.

En août, c'est le moment de faire le plein de sciences !

Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Togo > Publications scientifiques

Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6512 - Décembre 2018 - pages 597-606

Contacter Monsieur Lidaw Déassoua Alain Bawe Profil clinique et immunologique des patients infectés par le VIH à l’initiation du traitement antirétroviral au centre hospitalier régional de Sokodé (Togo), une décennie après la gratuité de la trithérapienote

Auteurs : L.D. Bawe, A. Kotosso, A.A. Patassi, A. Balaka, M.I. Wateba, T. Blatome, A. N’Djao, B. Abaltou, O. Adjola, K.A. Tsatsu - Togo


Résumé

Introduction : L’initiation tardive du Traitement Anti-Rétroviral (TAR) est fréquente dans les pays à ressources limitées, où la plupart des individus ne connaissent pas leur statut sérologique jusqu’à ce qu’ils soient symptomatiques.
Matériel et méthodes : Il s’est agi d’une étude transversale et analytique, qui s’est déroulée du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2016 dans le service de médecine générale du Centre Hospitalier Régional (CHR) de Sokodé, le service de référence dans la prise en charge de l’infection à VIH dans la région centrale du Togo.
Résultats : Cent-neuf patients dont 15 enfants (13,8%) ont été inclus dans la file active du service de médecine générale du CHR de Sokodé par l’initiation du TAR. La moyenne d’âge des patients était de 32,38 ans [1-59 ans] avec une prédominance féminine (67,9%). La majorité des patients était classée aux stades III (60 cas ; 55%) et au stade IV (11 cas ; 10,1%). Les manifestations cliniques ou affections opportunistes étaient dominées par la diarrhée chronique (15 cas), la fièvre prolongée inexpliquée (12 cas) et la candidose oropharyngée (12 cas). Le taux moyen des CD4 des patients était de 328,54 cellules/mm3 [0-2216 cellules/mm3] et la co-infection VIH-VHB a été retrouvée dans 13,8% (n = 15). L’association Ténofovir (TDF) - Lamivudine (3TC) - Efavirenz (EFV) (87,2% ; n = 95) a été la plus prescrite pour l’initiation du TAR.
Conclusion : Le profil des patients infectés par le VIH à l’initiation du TAR à Sokodé est caractérisé par un stade avancé de l’infection à VIH.

Summary
Clinical and immunological profile of HIV-infected patients upon the initiation of the antiretroviral therapy at the Regional Hospital of Sokode (Togo), a decade after the free triple therapy

Introduction: The late antiretroviral therapy (ARVT) administration is common in the limited resources countries, where most people ignore their HIV status until they display symptoms.
Materials and Methods: This has been a cross and analytical study, which was conducted from January 1st, 2016 to December 31st, 2016 in the General Medicine Department of the Regional Hospital (CHR/RH) which is the reference service for the infection management in the Central Region in Togo.
Results: One hundred and nine patients including 15 children (13.8%) were registered in the active record of the General Medicine Department of CHR Sokode through the administration of the ARVT. The mean age of the patients was 32.38 years old [1-59 years old] with a female predominance (67.9%). Most of the patients were classified in stage III (60 cases, 55%) and stage IV (11 cases, 10.1%). The clinical manifestations or opportunistic infections were dominated by the chronic diarrhea (15 cases), inexplicable extended fever (12 cases) and the oropharyngeal candidiasis (12 cases). The patients CD4 average rate was 328.54 cells/mm3 [0-2216 cells/mm3] and the HIV-HBV co-infection was found in 13.8% (n = 15). The combination of Tenofovir (TDF) - Lamivudine (3TC) - Efavirenz (EFV) (87.2%; n = 95) has been the most prescribed for the ARVT administration.
Conclusion: The profile of the patients infected with HIV through the administration of ARVT in Sokode is characterized by an advanced HIV infection stage.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 808 fois, téléchargé 12 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Togolais - Plus d'articles panafricains


Retrouvez tous les articles publiés sur Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 66ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.



Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

TogoSanté tropicale au Togo
Le guide de la médecine et de la santé au Togo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !