Santé tropicale au Togo - Le guide de la médecine et de la santé au Togo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2019
Consulter la revue


En août, c'est le moment de faire le plein de sciences !

Jusqu'au 31 août 2019, profitez de nos offres spéciales.

En août, c'est le moment de faire le plein de sciences !

Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Togo > Publications scientifiques

Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6602 - Février 2019 - pages 67-72

Contacter Docteur Essohana Padaro Augmentation du facteur VIII et maladie thrombo-embolique veineuse. Une première observation au Togonote

Auteurs : E. Padaro, IMD. Kueviakoè, H. Magnang, K. Agbètiafa, Y. Layibo, K. Mawussi, A. Vovor - Togo


Résumé

Introduction : Rapporter des thromboses veineuses multiples liées à une augmentation du facteur VIII.
Observation : Il s’agissait d’une patiente suivie au CHU campus de Lomé. Madame TN, âgée de 36 ans, sage-femme, mère de 4 enfants, a consulté pour thrombose veineuse mal contrôlée par AVK. La première thrombose a été découverte à J7 post-accouchement d’une grossesse gémellaire le 12 juin 2012. Elle avait des antécédents d’avortements spontanés, de douleurs chroniques des membres inférieurs, d’allergie à l’acénocoumarol, un amendement des lourdeurs aux membres à chaque prise d’énoxaparine, une absence totale de saignement après incision lors d’une césarienne. Les différents échodopplers des membres ont toujours montré des thromboses de plusieurs veines localisées aux quatre membres. La recherche étiologique montré une augmentation du facteur VIII coagulant (211%), des D-Dimères et de la protéine C, une absence des anticorps anti-nucléaires de type moucheté, une absence d’anticorps anti-cardiolipine en une absence d’anticorps anti B2gp1. Les autres résultats sont normaux notamment protéine S, protéine C, antithrombine III, facteurs rhumatoïdes. Le bilan de cyto-hématologie, de biochimie générale et toutes les sérologies virales sont normaux. La recherche de mutation du facteur V (R506Q) et de la mutation 20210G/A de la prothrombine étaient négatives, une absence du polymorphisme R2 sur le gène du facteur V.
Conclusion : Devant une thrombose veineuse, l’absence des facteurs classiques, doit conduire au dosage du facteur VIII.

Summary
Increased factor VIII and venous thrombo-embolic disease: A first observation in Togo

Introduction: Report multiple venous thromboses associated with increased factor VIII.
Observation: This was a patient followed at Campus Teaching Hospital of Lomé. Mrs. TN, 36 years old, midwife, mother of 4 children, consulted for venous thrombosis poorly controlled by AVK. The first thrombosis was discovered at 7th day postpartum twin pregnancy on June 12th, 2012. She had a history of spontaneous abortions, chronic lower limb pain, allergy to acenocoumarol, an amendment of limb heaviness after enoxaparin intake, and a complete absence of bleeding after incision during a caesarean section. The various echodopplers of the limbs have always shown thromboses of several veins localized to the 4 limbs. The etiological research showed an increase in factor VIII coagulant (211%), D-Dimers and protein C, an absence of anti-nuclear speckled antibodies, an absence of anti-cardiolipin antibodies in the absence of anti B2gp1 antibodies. Other results are normal including protein S, protein C, antithrombin III, rheumatoid factors. Cytohematology, general biochemistry and all viral serologies are normal. Factor V (R506Q) and prothrombin 20210G/A mutation were negative, lack of R2 polymorphism on factor V gene.
Conclusion: In the presence of venous thrombosis, the absence of classical factors should lead to the determination of factor VIII.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 1044 fois, téléchargé 98 fois et évalué 1 fois. 2 commentaires ont été postés à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Togolais - Plus d'articles panafricains


Retrouvez tous les articles publiés sur Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 66ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.



Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

TogoSanté tropicale au Togo
Le guide de la médecine et de la santé au Togo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !