Santé tropicale au Togo - Le guide de la médecine et de la santé au Togo


Kiosque APIDPM : En août, c'est le bon moment pour faire le plein de sciences


Suivez-nous :


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2019
Consulter la revue


En août, c'est le moment de faire le plein de sciences !

Jusqu'au 31 août 2019, profitez de nos offres spéciales.

En août, c'est le moment de faire le plein de sciences !

Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Togo > Publications scientifiques

Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6603 - Mars 2019 - pages 145-153

Contacter Docteur Kossi Akomola Sabi Particularités de l’amylose rénale au Togonote

Auteurs : K.A. Sabi, B. Noto Kadou Kaza, E.Y.M. Amekoudi, J. Vigan, S. Bonou-Selegbe, T. Dare, M. Djibril - Togo


Résumé

Objectifs : Analyser la démarche diagnostique, thérapeutique, et l’évolution des trois cas d’amylose rénale diagnostiqués avec une revue de la littérature.
Méthodologie : Il s’agissait d’une étude rétrospective et descriptive portant sur trois cas cliniques observés sur une période de 27 mois, avec une revue de la littérature.
Résultats : Nos patients, adultes jeunes (17, 15 et 31 ans) ont été tous admis pour un syndrome néphrotique. L’examen clinique a retrouvé dans tous les cas des œdèmes des membres inférieurs de type rénaux. La biologie a retrouvé une protéinurie massive sans hématurie et une hypoprotidémie dans tous les cas et une fonction rénale préservée au début. Aucune étiologie n’a pu être trouvée pour ce syndrome néphrotique qui s’est avéré cortico-résistant dans tous les cas d’où une amylose rénale avait été suspectée. Une Biopsie des Glandes Salivaires Accessoires réalisée était en faveur d’une amylose avec des signes d’inflammation. Le typage de l’amylose n’a pas été fait, compte tenu de la pauvreté de notre plateau technique, ce qui a empêché l’instauration d’un traitement curatif de cette pathologie. L’évolution a été marquée dans un cas par une insuffisance rénale terminale, plusieurs épisodes de septicémie sévère avec décès de la patiente. Dans un autre cas, nous avons assisté à un arrêt de grossesse.
Conclusion : L’amylose rénale est une maladie rare. Son diagnostic est histologique et il faut y penser devant tout syndrome néphrotique surtout ceux cortico-résistants. Son traitement doit être précoce pour éviter l’évolution vers les complications.

Summary
Particularities of renal amyloidosis in Togo

Aims: To analyze the diagnostic, therapeutic approach and the evolution of the three cases of renal amyloidosis diagnosed with a review of the literature.
Methodology: This was a retrospective and descriptive study of three clinical cases observed over a period of 27 months, with a review of the literature.
Results: Our patients, young adults (17, 15 and 31 years) were all admitted for nephrotic syndrome. Clinical examination has found in all cases edema of the lower limbs of the renal type. Biology recovered massive proteinuria without hematuria and hypoprotidemia in all cases and renal function preserved at the beginning. No etiology could be found for this nephrotic syndrome which proved to be cortico-resistance in all cases from which renal amyloidosis had been suspected. A Salivary Gland Biopsy performed was in favor of amyloidosis with signs of inflammation. The typing of amylose was not done, given the poverty of our technical plateau, which prevented the establishment of a curative treatment of this pathology. The evolution was marked in one case by end-stage renal failure, several episodes of severe septicemia with death of the patient. In another case, we had a pregnancy stopping.
Conclusion: Renal amyloidosis is a rare disease. Its diagnosis is histological and must be considered in front of any nephrotic syndrome especially those cortico-resistant. Its treatment must be early to avoid the development towards complications.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 740 fois, téléchargé 2 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Togolais - Plus d'articles panafricains


Retrouvez tous les articles publiés sur Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 66ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.



Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

TogoSanté tropicale au Togo
Le guide de la médecine et de la santé au Togo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !