Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici

Biogaran Formation - Dossier spécial sur l'épilepsie - Plus d'informations

Médecine d'Afrique noire

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6911 - Novembre 2022 - pages 553-565

Docteur Adidja Amani Méningite au Cameroun : estimation de la morbidité de 2004 à 2020 et de l’impact des campagnes de vaccination de masse au MenAfriVac®   Article Open access   note

Auteurs : A. Amani, A. Nzouankeu, F. Kamguia, S. Ngo Bama, A. Nouko, F.C. Cheuyem Lekeumo, N. Ahidjo, E. Mboke Ekoum, G. Nguefack-Tsague, J. Kamgno, A. Bita - Cameroun


Résumé

Introduction : La méningite à méningocoque est un problème majeur de santé publique au Cameroun qui est l’un des pays avec les taux d’infection les plus élevés dans la ceinture africaine de la méningite. La plus grande épidémie de méningite à méningocoque signalée en 1996 et 1997 a fait plus de 250.000 infections et près de 25.000 décès y compris au Cameroun. Des vaccinations de masse avec le vaccin MenAfriVac® contre Neisseria meningitidis ont été réalisées au Cameroun depuis 2012. Notre objectif était d’évaluer l’ampleur de la méningite de 2004 à 2020 ainsi que l’impact de la vaccination massive avec MenAfriVac® depuis son apparition en 2012 au Cameroun.
Méthodes : Il s’agissait d’une étude rétrospective descriptive ; les données de surveillance ont été recueillies à partir des bases de données nationales agrégées sur la méningite et du logiciel Dhis2, bulletins épidémiologiques de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Les données biologiques ont été obtenues auprès du Laboratoire National de Référence pour la Méningite au Cameroun, et des dossiers épidémiologiques du bureau régional OMS-Afrique. Les données ont été analysées à l’aide d’Excel.
Résultats : 18 378 cas suspects de méningite ont été signalés de 2004 à 2020 avec 1 432 décès et une létalité de 7,8%. Un nombre médian annuel de cas suspects de 1006. De 2011 à 2020, une diminution significative du nombre de cas suspects (de 2733 à 128) et du nombre de décès (de 191 à 36) a été enregistrée à l’échelle nationale avec aucun cas confirmé depuis 2013. Il y a également eu une disparition progressive de Neisseria meningitidis comme principale cause de méningite.
Conclusion : La morbidité de la méningite au Cameroun a largement diminué. Les campagnes de vaccination de masse avec MenAfriVac® ont considérablement réduit les infections méningées et les décès. La surveillance doit être continuellement renforcée, suivie pour maintenir et améliorer ces résultats.

Summary
Meningitis in Cameroon: estimating morbidity from 2004 to 2020 and impact of mass vaccination campaigns with MenAfriVac®

Introduction: Meningococcal meningitis is a major public health concern in Cameroon; one of the countries with the highest infection rates in the African meningitis belt. The largest meningococcal meningitis epidemic reported in 1996 and 1997, had over 25,000 deaths and 250,000 infections, Cameroon included. Mass vaccinations with the MenAfriVac® vaccine against Neisseria meningitidis was carried out in Cameroon since 2012. Our objective was to appraise the burden of meningitis from 2004-2020 and assessed the impact of massive vaccination with MenAfriVac® since its onset in 2012 in Cameroon.
Methods: This was a descriptive retrospective study; surveillance data was collected from the national meningitis aggregate databases and Dhis2 software, epidemiological bulletins from World Health Organisation (WHO). Biological data were obtained from the National Reference Laboratory for Meningitis in Cameroon, and from the epidemiological records of the WHO-Africa regional office. Data was analysed using Excel.
Results: 18,378 suspected cases of meningitis were reported from 2004-2020 with 1432 deaths; case-fatality of 7.8%, median number of suspected cases per year 1006. From 2011 to 2020, a significant decrease in the number of suspected cases (2733-128) and number deaths (191-36) was recorded nationwide with no confirmed case since 2013. There has equally been a gradual disappearance of Neisseria meningitidis as the main cause of meningitis.
Conclusion: The burden of meningitis in Cameroon has extensively declined. Mass vaccination campaigns with MenAfriVac®, significantly decreased meningeal infections and deaths. Surveillance should continuously be strengthened, trailed, and monitored to maintain and improve these results.

icone adobe Lire l'article (PDF)   Article Open access

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de APIDPM Santé tropicale.
Il a été consulté 4910 fois, téléchargé 6 fois et évalué 1 fois.

Retour - Sommaire de ce numéro

X


Déjà inscrit ?


Pas inscrit ?


Visiteur occasionnel ?



En septembre 2024

img_produit

img_produit

img_produit

encart_diam_bouchara
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_dafra
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_strides
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

Hors série


couverture_hs_meningite_oms

Guide de Prise en Charge de la Dyspepsie Fonctionnelle en Afrique offert par Ferrer Internacional SA

Biogaran Formation - Dossier spécial sur l'épilepsie - Plus d'informations

CONTACTEZ-NOUS

Adresse

Téléphone

CARTE DU SITE

Revue MAN

Revue OST

Actualités

FMC

Webinaires

Espaces labos

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !