retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Souffrez-vous de crises hémorroïdaires ? - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Planification familiale : 994 735 nouvelles utilisatrices des services en 2023

Midi Madagasikara | Madagascar | 27/05/2024 | Lire l'article original

« Madagascar a réalisé en 2023 des progrès significatifs dans la promotion de la santé maternelle, la planification familiale, la prévention de la violence basée sur le genre (VBG) et les pratiques néfastes. » C’est ce qu’apprend le rapport annuel 2023 de l’UNFPA, publié récemment. Parmi les avancées notables et significatives, l’entité avance les réalisations entreprises en matière de la santé maternelle et infantile ainsi que de la santé reproductive.

D’ailleurs, sur cette dernière thématique par exemple, le pays aurait enregistré 994 735 nouvelles utilisatrices de services de planification familiale durant l’année passée. A cela s’ajoutent « 15 228 accouchements effectués par des sages-femmes contractuelles ». Pour l’UNFPA, ces résultats correspondent à une « amélioration de l’accès des populations aux services de santé reproductive. » Toujours dans le domaine de la santé reproductive, la lecture du rapport annuel nous fait savoir que 39 503 élèves en milieu scolaire ainsi que 8 821 jeunes extrascolaires au niveau communautaire ont bénéficié d’une éducation complète à la sexualité (ECS).

Sur le long terme

Si les avancées sont une chose, les défis qui restent à relever en sont une autre. La coordination des interventions, de renforcement des capacités et d’extension des services dans les zones les plus reculées sont des exemples cités comme défis à relever. L’UNFPA recommande « d’élargir la sensibilisation et l’accès aux services de santé sexuelle et reproductive pour atteindre un plus grand nombre de personnes dans le besoin. » Des efforts en matière de disponibilité des données socio-démographiques devraient également être faites. Ce, dans la mesure où les lacunes « limitent la capacité à évaluer efficacement les progrès et à orienter les interventions futures. »

Lire la suite sur le site Midi Madagasikara

Tous les articles

Souffrez-vous de crises hémorroïdaires ? - Plus d'informations

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la revue de presse de Santé tropicale. Inscriptions

En septembre 2024 :

img_produit

img_produit

Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

vig_epu2
Place de la bithérapie dans la prise en charge de l'hypertension artérielle - Professeur Dadhi Balde, cardiologue - Guinée

encart_diam_bouchara
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_ferrer
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !