retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Voir ou revoir les Rencontres Africaines de Dermatologie (novembre 2023) - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Burkina/Santé : Bientôt des services de médecine traditionnelle au sein des formations sanitaires

Le Faso | Burkina Faso | 22/05/2024 | Lire l'article original

Afin de renforcer l’intégration de la médecine traditionnelle dans le système de santé, le ministère de la Santé et de l’hygiène publique, a pris la décision de créer dans les établissements de soins, des services de médecine traditionnelle. Ces services devraient voir le jour dans les centres hospitaliers universitaires, les centres hospitaliers régionaux, les centres médicaux avec antenne chirurgicale ainsi que les formations sanitaires privées. Pour une mise en œuvre pratique de la décision, des textes sont en cours d’élaboration. Quant aux praticiens de la médecine traditionnelle, ils estiment que cette décision longtemps souhaitée vient élargir les possibilités des patients en matière de soins.

La médecine traditionnelle est reconnue depuis 1994 comme faisant partie du système de soins au Burkina Faso. Et depuis 2013, un arrêté a été pris pour instituer un système de référence recours entre la médecine traditionnelle et celle conventionnelle. La décision du ministère de la Santé, d’instituer des services de médecine traditionnelle, vise non seulement à faciliter la mise en œuvre du système de référence recours, mais aussi traduit la volonté des autorités, à développer cette catégorie de soins au Burkina Faso, a fait savoir Amadi Konfé, conseiller de santé en service à la direction générale de la médecine traditionnelle et alternative.

En effet, le Burkina Faso compte environ 30 000 praticiens de la médecine traditionnelle sur l’ensemble du territoire, dont environ 450 reconnus par le ministère de la Santé. C’est dire donc que cette forme de médecine constitue un recours en soins pour de nombreux Burkinabè. Kiswendsida Ouédraogo, voit en elle un recours sûr pour certains types de maladies. « Lorsque ma mère a eu une fracture du pied du fait d’un accident de la circulation, nous avons préféré l’amener chez un rebouteur au lieu de faire plusieurs interventions qui allaient non seulement coûter assez chers mais aussi qui allaient être pénibles pour elle vu son âge avancé. Mais avec le rebouteur, en quelques séances, l’os a commencé à se souder et elle recommence à marcher tout doucement », témoigne-t-elle.

Des manuels de fonctionnement en cours d’élaboration pour encadrer la pratique

La mise en œuvre pratique de l’installation de services de médecine traditionnelle dans les formations sanitaires a été confié aux directeurs régionaux de la santé. C’est donc à chaque directeur régional de prendre les dispositions nécessaires et d’entreprendre les démarches qui siéent, pour la création des services. La direction de la médecine traditionnelle et alternative vient en appui aux directions régionales, à travers l’élaboration de manuels de fonctionnement.

Lire la suite sur le site Le Faso

Tous les articles

Voir ou revoir les Rencontres Africaines de Dermatologie (novembre 2023) - Plus d'informations

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la revue de presse de Santé tropicale. Inscriptions

En septembre 2024 :

img_produit

img_produit

Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

vig_epu2
Place de la bithérapie dans la prise en charge de l'hypertension artérielle - Professeur Dadhi Balde, cardiologue - Guinée

encart_diam_bouchara
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_ferrer
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !