retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

L’OMS publie un cadre stratégique pour renforcer la lutte contre la variole simienne

OMS | Congo-Brazzaville | 24/05/2024 | Lire l'article original

La variole simienne continue de toucher des personnes dans le monde entier. Un nouveau cadre publié aujourd’hui par l’OMS guidera les autorités sanitaires, les communautés et les autres parties prenantes dans la lutte contre les flambées épidémiques de variole simienne, l’élimination de la transmission interhumaine de la maladie et la réduction de transmission de l’animal à l’être humain.

La variole simienne est une maladie virale provoquée par l’orthopoxvirus simien (MPXV). Elle peut déclencher une éruption cutanée douloureuse, un gonflement des ganglions lymphatiques et de la fièvre. La plupart des personnes atteintes se rétablissent complètement, mais certaines peuvent contracter des formes graves de la maladie. Le virus se transmet d’une personne à l’autre par contact étroit, y compris sexuel. Il a également des réservoirs animaux en Afrique de l’Est, centrale et de l’Ouest, où une transmission des animaux aux êtres humains peut parfois se produire, déclenchant de nouvelles flambées épidémiques.

On distingue deux clades du virus : le clade I et le clade II. Les flambées épidémiques dues au clade I sont plus mortelles que celles dues au clade II.

Une émergence majeure de variole simienne liée au clade II a commencé en 2017 et, depuis 2022, s’est propagée à toutes les régions du monde. Entre juillet 2022 et mai 2023, cette épidémie a été déclarée urgence de santé publique de portée internationale. Bien que l’épidémie ait largement régressé, des cas et des décès continuent d’être signalés aujourd’hui, ce qui montre qu’une transmission de faible niveau se poursuit dans le monde entier.

Lire la suite sur le site OMS

Tous les articles

Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la revue de presse de Santé tropicale. Inscriptions

En septembre 2024 :

img_produit

img_produit

Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

vig_epu2
Place de la bithérapie dans la prise en charge de l'hypertension artérielle - Professeur Dadhi Balde, cardiologue - Guinée

encart_diam_bouchara
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_ferrer
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !