retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



ban_jmp_malacur - 25 avril 2024 - Journée mondiale de lutte contre le paludisme

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Fistule obstétricale - Cinq mille nouveaux cas par an

L'express de Madagascar | Madagascar | 25/05/2024 | Lire l'article original

Chaque année, des milliers de femmes malgaches souffrent de lésions comme la fistule obstétricale. Heureusement, cette condition peut être traitée efficacement grâce à des interventions chirurgicales.

Le pays enregistre environ cinq mille nouveaux cas de femmes atteintes de fistule obstétricale chaque année. Lors d’un atelier à Andraharo hier, le docteur Faly Razanalison, chargé de Programme de la Santé de la Reproduction et de la Planification Familiale, a souligné plusieurs facteurs contribuant à cette augmentation. Il a expliqué que l’analphabétisme et la pauvreté sont parmi les principaux facteurs de la fistule obstétricale, tout comme le retard dans la prise de décision pour consulter les services de santé ou accéder à des établissements de soins, ainsi que le manque de soins appropriés.

La fistule obstétricale se manifeste par une communication anormale entre l’appareil génital et l’appareil urinaire et/ou le rectum d’une femme. Elle survient souvent à la suite d’un accouchement difficile ou d’un travail prolongé sans intervention chirurgicale adéquate et en temps voulu. Outre ces causes directes, des lacunes dans les infrastructures de santé, le manque d’équipements médicaux appropriés, ainsi que des soins prénatals insuffisants et des informations limitées jouent un rôle dans cette problématique. Des facteurs comme les grossesses précoces et le défaut d’assistance de professionnels de santé qualifiés pendant l’accouchement contribuent également à cette situation.

Lire la suite sur le site L'express de Madagascar

Tous les articles

ban_jmp_malacur - 25 avril 2024 - Journée mondiale de lutte contre le paludisme

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la revue de presse de Santé tropicale. Inscriptions

En septembre 2024 :

img_produit

img_produit

Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

encart_diam_bailly
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_salvat
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !