retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Partenariat Strides - 4ème conférence de l'Académie Africaine de Neurologie - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA - Disponibilité irrégulière des intrants

L'express de Madagascar | Madagascar | 13/06/2024 | Lire l'article original

Le Sycavi, ou Système Communautaire d’Alerte sur le VIH tire la sonnette d’alarme. Elle a annoncé il y a quelques jours l’indisponibilité quasi-permanente des intrants nécessaires à la protection et à la prise en charge des malades. C’était lors de la présentation des résultats d'observations qu’il a réalisé à Antananarivo. Selon les explications, des collectes de données ont été effectuées auprès des Centres de santé de base (CSB), des centres de convivialité et des sites de rencontres entre octobre 2023 et mars 2024 et ont permis de mettre en avant ce constat.

« L’accessibilité des personnes clés et des personnes vivant avec le VIH aux services de soins reste limitée et inéquitable en raison de la non-disponibilité des intrants. Cette situation concerne les préservatifs, les intrants pour le dépistage du VIH et des AntiRétro-Viraux (ARV), ainsi que l’usage unique des seringues stériles », stipule le rapport des résultats.

A travers ces observations, le Sycavi lance un appel aux autorités compétentes concernant le risque permanent de rupture des intrants et l’incertitude de leur disponibilité. Il a surtout émis des remarques sur la nécessité de garantir la disponibilité des financements destinés à l’approvisionnement de ces intrants.

Coût élevé

« Il faut trouver des solutions au cas où le Fonds Mondial ne financerait plus l'achat de ces intrants pour la Grande île. Il est nécessaire d'enquêter car certains intrants sont vendus alors qu’ils sont totalement gratuits », souligne le Docteur Manana Harisoa Ravelohanta, coordinatrice du projet Sycavi.

Selon les résultats des enquêtes, l’insuffisance des préservatifs a été constatée dans les centres de santé de base et les sites de rencontres. 27,6 % des visites effectuées dans les centres de santé de base ont également confirmé cette situation.

Lire la suite sur le site L'express de Madagascar

Tous les articles

Partenariat Strides - 4ème conférence de l'Académie Africaine de Neurologie - Plus d'informations

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la revue de presse de Santé tropicale. Inscriptions

En septembre 2024 :

img_produit

img_produit

Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

vig_epu2
Place de la bithérapie dans la prise en charge de l'hypertension artérielle - Professeur Dadhi Balde, cardiologue - Guinée

encart_diam_bouchara
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_ferrer
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !