APIDPM Your caddy0 items

Log In/Register Log In / Sign in |

This website uses cookies to improve navigation and measure traffic. Click here for more information


Consult our journals

Select your journal:

Tropical Dental Journal

Tropical Dental Journal N° 182 - Juin 2023

Tropical Dental Journal

N° 182 - Juin 2023

Publisher: APIDPM
Publication language: French - English
Printed edition: ISSN 0251-172X
Online edition: ISSN 2491-4428
Discover our subscription offers

Currently, there are 646 available articles.


Search by year of publication

Content issue No 182 - Juin 2023

Mademoiselle Wafa El kholti Surgical management of excessive gingival display by a modified lip repositioning technique
W. El Kholti, K. Amine, J. Kissa - Maroc - 5-11


X

Surgical management of excessive gingival display by a modified lip repositioning technique Surgical management of excessive gingival display by a modified lip repositioning technique est évalué 1 étoiles

Mademoiselle Wafa El kholti Auteurs : W. El Kholti, K. Amine, J. Kissa - Maroc
Published in English in Tropical Dental Journal 182 - Juin 2023 - 5-11


All tax incl. rate (PDF Version/Rate particulier) : 1 token (from 4 € to 9.60 €) or 0,00 € per unit*

* According to the French regulations, VAT (20 %) applies on all digital purchases irrespective of the place of residence of the customer and will be detailed on your invoice.



Abstract

The present paper describes a modification of the traditional lip repositioning surgery to correct Excessive Gingival Display (EGD). The main purpose of this modification is to maintain the lip position in the mesio-distal direction and then the lip symmetry to give an esthetic smile to the patient after surgery. In this paper, the modified surgical approach was used to treat two cases of EGD with 5 mm of gingival display during full smile due to a hyperactive lip. The clinical outcomes obtained were stable and showed that this modified surgical lip repositioning technique leaded to esthetically satisfactory results.

Résumé
Gestion de l’exposition gingivale excessive par une technique modifiée du repositionnement de la lèvre supérieure

Le présent article décrit une modification de la chirurgie traditionnelle du repositionnement de la lèvre supérieure pour corriger l’Exposition Gingivale Excessive (EGE). Le but principal de cette modification est de maintenir la position de la lèvre dans le sens mésio-distal et donc la symétrie de la lèvre afin de donner un sourire esthétique au patient après la chirurgie. Dans cet article, l’approche chirurgicale modifiée a été utilisée pour traiter deux cas de 5 mm d’exposition gingivale excessive lors du sourire forcé due à une lèvre hyperactive. Les résultats cliniques obtenus étaient stables et montrent que cette technique modifiée de repositionnement chirurgical de la lèvre supérieure aboutit à des résultats esthétiquement satisfaisants.


Professeur Elie Nasr Perception of smile esthetics among dental students at different educational levels
D. Abou Saad, C. Salameh, E. Nasr - Liban - 13-23


X

Perception of smile esthetics among dental students at different educational levels Perception of smile esthetics among dental students at different educational levels est évalué 1 étoiles

Professeur Elie Nasr Auteurs : D. Abou Saad, C. Salameh, E. Nasr - Liban
Published in French in Tropical Dental Journal 182 - Juin 2023 - 13-23


All tax incl. rate (PDF Version/Rate particulier) : 1 token (from 4 € to 9.60 €) or 0,00 € per unit*

* According to the French regulations, VAT (20 %) applies on all digital purchases irrespective of the place of residence of the customer and will be detailed on your invoice.



Abstract

Aim: To assess the perception of three aesthetic components of the smile among dental students and to judge whether such perception was influenced by gender or clinical training.
Materials and methods: A photograph of a smile was digitally modified to produce three series: the first with modification of the apparent width of the upper lateral incisors, the second with the creation of a median black triangle and the third with the creation of a median diastema. The images were presented in a questionnaire to 45 students in the first year of dental medicine, 37 in the fourth year, 41 in the fifth and 30 in the specialty of dental prosthesis. The VAS scale of 1 to 10 was used to judge smile attractiveness.
Results: For the three variables studied, first-year students were the least critical in their evaluation and insensitive to the variation in the width of the lateral. The opening of the gingival embrasure negatively influenced the perception of aesthetics, especially from 3mm. A median diastema from 0.5 mm is perceived unsightly by all students. For the two series: black triangle and median diastema, the difference was not significant between the two sexes. As for the width of the laterals, women preferred wide teeth more.
Conclusion: Students in fifth year and prosthetics specialty had a better perception of the aesthetic components of the smile than those in first and fourth year. Women preferred wider teeth to narrower ones.

Résumé
Perception de l’esthétique du sourire chez les étudiants en médecine dentaire à différents niveaux d’éducation

Objectif : Evaluer la perception de trois composantes esthétiques du sourire chez les étudiants en médecine dentaire et juger si une telle perception était influencée par le sexe ou la formation clinique.
Matériels et méthodes : Une photographie d’un sourire a été modifiée numériquement pour produire trois séries : la première avec modification de la largeur apparente des incisives latérales supérieures, la deuxième avec création d’un triangle noir médian et la troisième avec création d’un diastème médian. Les images ont été présentées dans un questionnaire à 45 étudiants en première année de médecine dentaire, 37 en quatrième année, 41 en cinquième et 30 en spécialité de prothèse dentaire. L’échelle visuelle analogique de 1 à 10 a été utilisée pour juger l’attractivité du sourire.
Résultats : Pour les trois variables étudiées, les étudiants en première année étaient les moins critiques dans leur évaluation et insensibles à la variation de la largeur de la latérale. L’ouverture de l’embrasure gingivale a influencé négativement la perception de l’esthétique surtout à partir de 3 mm. Un diastème médian à partir de 0.5mm est perçu inesthétique par tous les étudiants. Pour les deux séries : triangle noir et diastème médian, la différence n’était pas significative entre les deux sexes. Quant à largeur des latérales, les femmes préféraient plus les dents larges.
Conclusion : Les étudiants en cinquième année et en spécialité de prothèse avaient une meilleure perception des composantes esthétiques du sourire que ceux en première et en quatrième année. Les femmes préféraient les dents les plus larges aux plus étroites.


Docteur Youssouf Ouedraogo Perception of pain related to orthodontic dental displacement among patients in Ouagadougou
Y. Ouédraogo, A. Sissao, K. Touré, S. Bougoum, T. Konsem, P.I. Ngom - Burkina Faso - 25-33


X

Perception of pain related to orthodontic dental displacement among patients in Ouagadougou Perception of pain related to orthodontic dental displacement among patients in Ouagadougou est évalué 1 étoiles

Docteur Youssouf Ouedraogo Auteurs : Y. Ouédraogo, A. Sissao, K. Touré, S. Bougoum, T. Konsem, P.I. Ngom - Burkina Faso
Published in French in Tropical Dental Journal 182 - Juin 2023 - 25-33


All tax incl. rate (PDF Version/Rate particulier) : 1 token (from 4 € to 9.60 €) or 0,00 € per unit*

* According to the French regulations, VAT (20 %) applies on all digital purchases irrespective of the place of residence of the customer and will be detailed on your invoice.



Abstract

Introduction: Pain is the most frequent complaint of patients with orthodontic appliances. It decreases patient cooperation and motivation, making the achievement of therapeutic objectives uncertain. The aim of this study was to evaluate the perception of pain related to orthodontic dental displacement among patients in Ouagadougou.
Patients and methods: This was a prospective longitudinal descriptive study. Data were collected following an orthodontic consultation using a questionnaire administered to patients, a slider of the visual analogue scale and a review of clinical records.
Results: The study included 61 patients with a female predominance of 72.1%. The mean age was 18.2 ± 8.8 with extremes of 7 and 44 years. Orthodontic treatment was painful for 47.1% of patients. Variable levels of pain were experienced during the first week of treatment. Few patients used analgesic medication and exclusively during the first week of treatment. From the Saint Antoine pain questionnaire, "tugging", "heaviness" and "annoying" were the descriptive words most used by patients to describe their pain.
Conclusion: The results of this study could allow the realization of an orthodontic treatment without suffering, carried out with cooperation and confidence for the achievement of the therapeutic objectives.

Résumé
Perception de la douleur liée au déplacement dentaire orthodontique chez les patients à Ouagadougou

Introduction : La douleur représente la plainte la plus fréquente des patients porteurs d’appareils orthodontiques. Elle diminue la coopération et la motivation des patients rendant incertain l’atteinte des objectifs thérapeutiques. L’objectif de cette étude était d’évaluer la perception de la douleur liée au déplacement dentaire orthodontique chez les patients à Ouagadougou.
Patients et méthodes : Il s’est agi d’une étude longitudinale prospective à visée descriptive. Les données ont été recueillies à la suite d’une consultation orthodontique à l’aide d’un questionnaire administré aux patients, de la réglette de l’échelle visuelle analogique et d’un examen des dossiers cliniques.
Résultats : L’étude a été effectuée chez 61 patients avec une prédominance féminine de 72,1%. L’âge moyen était de 18,2 ± 8,8 avec des extrêmes de 7 et 44 ans. Le traitement orthodontique a été douloureux pour 47,1% des patients. Des niveaux variables de douleur ont été ressentis au cours de la première semaine de traitement. Peu de patients ont eu recours à la prise de médicaments analgésiques et exclusivement pendant la première semaine de traitement. A partir du questionnaire de douleur de Saint Antoine, "tiraillement", "lourdeur" et "énervant" étaient les mots descriptifs les plus utilisés par les patients pour décrire leur douleur.
Conclusion : Les résultats de cette étude pourraient permettre la réalisation d’un traitement d’orthodontie sans souffrance, mené avec coopération et confiance pour l’atteinte des objectifs thérapeutiques.


Docteur Alain Patrick Makungu Epidemiological aspects of complex craniofacial fractures
A.P. Makungu, S.R.B. Late, D. Moubissa, G. Kengue, M. Rouckaya - Gabon - 34-40


X

Epidemiological aspects of complex craniofacial fractures Epidemiological aspects of complex craniofacial fractures est évalué 1 étoiles

Docteur Alain Patrick Makungu Auteurs : A.P. Makungu, S.R.B. Late, D. Moubissa, G. Kengue, M. Rouckaya - Gabon
Published in French in Tropical Dental Journal 182 - Juin 2023 - 34-40


All tax incl. rate (PDF Version/Rate particulier) : 1 token (from 4 € to 9.60 €) or 0,00 € per unit*

* According to the French regulations, VAT (20 %) applies on all digital purchases irrespective of the place of residence of the customer and will be detailed on your invoice.



Abstract

Introduction: Craniofacial fractures are complex bone lesions of the skull and face resulting from violent shock. The objective of our work is to determine the frequency, sociodemographic aspects, etiologies and correlation between fracture type and epidemiological aspects.
Materials and methods: This study is retrospective, descriptive, transversal, monocentric and ranging from June 2016 to July 2021. It took place at the Department of Stomatology and Maxillofacial Surgery of Owen UTH (OUTH). Complex craniofacial fractures with complete records were included. Isolated fractures and incomplete records were not included. The variables studied were socio-demographic data, etiological and imaging data, and epidemiological correlation.
Results: Twenty-three files were collected; the prevalence was 8.5%. There were 17 men for 6 women, a sex-ratio of 2.8. The mean age was 32.4 years ± 10.2. Fifty-six and five percent (56.5%) of patients came from the OUTH’s emergency department. Public Road Accidents (PRA) with 73.9% were the main etiology. LEFORT II fractures were common at 43.5%, CNEMFO at 30.4%, panfacial at 17.4%, LEFORT III at 13% and LEFORT I at 13%. LEFORT II fractures predominated 50% in women and 41.5% in men. LEFORT II fractures only present in patients over 60 years of age and CNEMFO in 0 to 10 years of age.
Discussion: PRA with 73.9% is the leading cause of craniofacial fractures, and Lefort II is the most common fracture, which is in accordance with the literature.
Conclusion: Complex craniofacial fractures are common fractures in young males. PRA is the leading cause. The fractures of LEFORT II and CNEMFO are the most encountered fractures.

Résumé
Aspects épidémiologiques des fractures complexes crâniofaciales

Introduction : Les fractures crâniofaciales sont des lésions osseuses complexes du crâne et de la face provenant d’un choc violent. L’objectif de notre travail était de déterminer la fréquence, les aspects sociodémographiques, les étiologies et la corrélation entre le type de fracture et les aspects épidémiologiques.
Matériels et méthodes : Cette étude est rétrospective, descriptive, transversale, monocentrique et allant de juin 2016 à juillet 2021. Elle s’est déroulée au service de Stomatologie et de chirurgie maxillo-faciale du CHU Owendo (CHUO). Ont été inclus les fractures complexes crânio-faciales avec dossier complet. Les fractures isolées et les dossiers incomplets n’ont pas été inclus. Les variables étudiées étaient les données socio-démographiques, les données étiologiques et les données de l’imagerie et la corrélation épidémiologique.
Résultats : Vingt-trois dossiers ont été colligés, la prévalence était de 8,5%. On notait 17 hommes pour 6 femmes soit un sex-ratio de 2,8. L’âge moyen était de 32,4 ans ± 10,2. Cinquante-six virgule cinq pour cent des patients provenaient des urgences du CHUO. Les Accidents de la Voie Publique (AVP) avec 73,9 % était la principale étiologie. Les fractures LEFORT II étaient fréquentes à 43,5%, CNEMFO à 30,4%, pan facial à 17,4%, LEFORT III à 13% et LEFORT I à 13%. Les fractures LEFORT II prédominaient à 50% chez les femmes et 41,5% chez les hommes. Les fractures LEFORT II uniquement présentes chez les patients de plus de 60 ans et CNEMFO chez les 0 à 10 ans.
Discussion : L’AVP avec 73,9% est la première cause de fractures crâniofaciales et la fracture de Lefort II est la fracture la plus retrouvée : ce qui est en accord avec la littérature.
Conclusion : Les fractures complexes crânio-faciales sont des fractures fréquentes du sujet jeune de sexe masculin. L’AVP en est la première cause. Les fractures de LEFORT II et CNEMFO sont les fractures les plus rencontrées.


Madame Camille Inquimbert Oral health of Mauritanian children between 7 and 16 years old: A descriptive cross-sectional study
A. Bossouf, P. Adge, P. Tramini, N. Giraudeau, C. Inquimbert - France - 41-50


X

Oral health of Mauritanian children between 7 and 16 years old: A descriptive cross-sectional study Oral health of Mauritanian children between 7 and 16 years old: A descriptive cross-sectional study est évalué 1 étoiles

Madame Camille Inquimbert Auteurs : A. Bossouf, P. Adge, P. Tramini, N. Giraudeau, C. Inquimbert - France
Published in English in Tropical Dental Journal 182 - Juin 2023 - 41-50


All tax incl. rate (PDF Version/Rate particulier) : 1 token (from 4 € to 9.60 €) or 0,00 € per unit*

* According to the French regulations, VAT (20 %) applies on all digital purchases irrespective of the place of residence of the customer and will be detailed on your invoice.



Abstract

Introduction: Despite being preventable, dental caries (cavities) are one of the most predominant chronic diseases affecting children in Sub-Saharan Africa. Inequalities regarding access to care and other risk factors affect its prevalence. The objective of this study was to assess the incidence of dental caries and to verify the risk factors for dental caries according to the American Academy of Pediatric Dentistry (AAPD) table.
Methods: A descriptive cross-sectional study was conducted among children aged 7 to 16 who attended schools in two villages in Mauritania (Ouadane and Telaba). A questionnaire composed of three sections was provided to the included participants. The status of dental caries was assessed using the DMFT index and dental plaque was assessed using the Plaque Index.
Results: Our results showed a high occurrence rate of dental caries in our study population (only 10% had no carious lesions), a high plaque index (29.9%) as well as a high rate of pain among the children (48.7%). We found that 79.2% of children were at high risk of dental decay.
Discussion: Dental caries remain a real health problem for the African population today. This study provides more epidemiological elements concerning the pathology in Mauritania and shows that its commonness is much higher than that seen in developed countries. Risk factors such as diet and oral hygiene could play a key role in the onset of dental decay in this population.

Résumé
Etat de santé orale des enfants mauritaniens âgés de 7 à 16 ans : première étude transversale

Introduction : Bien qu’elles soient évitables, les caries dentaires sont l’une des maladies chroniques les plus répandues chez les enfants d’Afrique subsaharienne. Les inégalités d’accès aux soins et d’autres facteurs de risque affectent sa prévalence. L’objectif de cette étude était d’évaluer l’incidence des caries dentaires et de vérifier les facteurs de risque des caries dentaires selon le tableau de l’American Academy of Pediatric Dentistry (AAPD).
Méthodes : Une étude transversale descriptive a été menée auprès d’enfants âgés de 7 à 16 ans fréquentant les écoles de deux villages de Mauritanie (Ouadane et Télaba). Un questionnaire composé de trois sections a été fourni aux participants inclus. L’état des caries dentaires a été évalué à l’aide de l’indice DMFT et la plaque dentaire a été évaluée à l’aide de l’indice de Plaque.
Résultats : Nos résultats ont montré un taux élevé de caries dentaires dans notre population d’étude (seulement 10% n’avaient pas de lésions carieuses), un indice de plaque élevé (29,9%) ainsi qu’un taux élevé de douleur parmi les enfants (48,7%). Nous avons constaté que 79,2% des enfants présentaient un risque élevé de carie dentaire.
Discussion : La carie dentaire reste aujourd’hui un véritable problème de santé pour la population africaine. Cette étude apporte plus d’éléments épidémiologiques sur cette pathologie en Mauritanie et montre que sa fréquence est beaucoup plus élevée que celle observée dans les pays développés. Les facteurs de risque tels que l’alimentation et l’hygiène bucco-dentaire pourraient jouer un rôle-clé dans l’apparition de la carie dentaire dans cette population.



Order N° 182 - Juin 2023

Print edition only

1. Select your delivery area

2. Your status

2. Your price


Item successfully add to cart





Go to APIDPM websites

Journal, Continuing Medical Education,
Congresses announcements...

Médecine d'Afrique noire électronique
Médecine du Maghreb électronique
Odonto-Stomatologie électronique
Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments

TOKEN PACKS

Découvrez nos offres Packs jetons - Plus d'infos

SUBSCRIPTIONS

Découvrez notre offre d'abonnement à nos revues - Plus d'infos

CONTACT US

Address

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Phone

  • +33 4 94 63 24 99

Contact us

APIDPM Santé Tropicale

About us ?

Terms and conditions



APIDPM is publisher of medical sites :


Médecine d'Afrique noire électronique Médecine du Maghreb électronique Odonto-Stomatologie électronique Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments