Choisissez une FMC ALLERGIES CANCEROLOGIE DOULEUR ORL CARDIOLOGIE PEDIATRIE PALUDISME MERE ENFANT

Suivez-nous :
Identifiez-vous | Inscription


X




Mot de passe oublié ? / Inscription

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici

header

Bienvenue dans l'espace formation Pierre Fabre

Etude - Régression de la xérose cutanée par un traitement émollient chez des patients d'Afrique subsaharienne

Xerafrica est la première étude clinique portant sur le traitement de la xérose par des émollients dans une population africaine présentant une peau noire.

Les émollients se sont avérés efficaces pour améliorer la xérose cutanée dans diverses populations ; cependant, aucune donnée clinique n'est disponible pour les patients africains. L'étude observationnelle "Xerafrica" a été menée par des dermatologues dans sept pays subsahariens pour évaluer l'évolution de la xérose après un traitement de 8 semaines avec un émollient. Les patients étaient des enfants de plus de 3 ans ou des adultes.


Télécharger l'étude (PDF)


Webinaire - Xéroses cutanées et apport des émollients

vig_orateur

Professeur Alain Taieb
Professeur émérite de Dermatologie à l'Université de Bordeaux,
Président de la Société Internationale de la Dermatologie atopique.


vig_orateur

Professeur Ousmane Faye
Professeur de Dermatologie et titulaire de la chaire de Dermatologie à L'université de Médecine de Bamako (Mali),
Directeur général de l'hôpital de Dermatologie de Bamako.


vig_orateur

Modérateur : Docteur Alain Delarue
Directeur médical monde de Pierre Fabre Dermatologie.



Voir ce webinaire



vig_video4Pyronaridine-artésunate ou dihydroartémisinine-pipéraquine par rapport aux traitements de première intention actuels pour le traitement répété du paludisme non compliqué

L'artéméther-luméfantrine et l'artésunate-amodiaquine sont utilisés comme combinaisons thérapeutiques à base d'artémisinine (ACT) de première intention en Afrique de l'Ouest. La pyronaridine-artesunate et la dihydroartemisinine-pipéraquine sont potentiellement utiles pour diversifier les ACT dans cette région, mais des données supplémentaires sur la sécurité et l'efficacité sont nécessaires pour le retraitement du paludisme.

Cette étude, réalisée par The West African Network for Clinical Trials of Antimalarial Drugs (WANECAM) et publiée dans le Lancet en 2018, démontre que « le traitement et le retraitement du paludisme par pyronaridine-artesunate et dihydroartémisinine-pipéraquine ont été bien tolérés et leur efficacité n'était pas inférieure à celle des ACT de première intention. Un accès plus large à ces traitements efficaces en Afrique de l'Ouest est justifié ».


Télécharger l'étude (PDF)


vig_video4Traitement répété de paludisme simple en Afrique de l'Ouest avec de la dihydroartemisinine - piperaquine ou pyronaridine - artesunate

Dans le cadre d'un webinaire organisé le 28 juillet 2022, le Professeur Issaka SAGARA, Maître de Recherche et Enseignant-Chercheur à l'Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB), Mali, présente "Traitement répété du paludisme simple en Afrique de l'ouest avec de la dihydroartémisine - pipéraquine ou pyronaridine - artésunate". Télécharger la présentation (PDF)


Voir la présentation en vidéo



vig_video1La carence en fer

La carence en fer est une pathologie très fréquente. 600 à 700 millions1 de personnes dans le monde souffrent d'anémie par carence en fer, la majorité vivant dans les pays en voie de développement.
Les patients à risque sont ceux qui présentent des pertes sanguines excessives : les femmes en âge de procréer, les athlètes, les jeunes enfants, les femmes enceintes... Accès à la rubrique « Anémie »

1 Source : Iron deficiciency anaemia. Preventing and controlling through primary health care. A guide for administrators and programme managers. E. M. DeMaeyer and al. - World Health Organization




Pierre Fabre Medical Care




encart_dexeryl

encart_perispasm

encart_permixon

La gamme Tardyferon®

encart_tardyferon_80

encart_tardyferon_80

encart_tardyferon_80


PF/RUB-TARDYFERON/2020/09

X



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • 2001 A, route de Faveyrolles
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous



  • Médecine d'Afrique Noire
    Mensuel - ISSN 0465-4668 -
    Medline (en cours)

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !