Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici

Cooper - 3 mars 2024 : journée mondiale de l'audition - Plus d'informations

Médecine d'Afrique noire

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 7010 - Octobre 2023 - 569-575

Docteur Gani Tondou Djibrilla Etude descriptive des résultats des premières ponctions-biopsies réalisées au Niger   Article Open access   note

Auteurs : D. Gani Tondou, S. Amadou Niaouro, O. Diallo, M. Soumana Doumi, A. Salifou Ibrahim - Niger


Résumé

Introduction : La Ponction Biopsie Rénale (PBR) est indispensable pour le diagnostic histologique des maladies rénales. Le Niger, pays en voie de développement sans registre national de prévalence des maladies rénales est resté jusqu’en 2018 sans pratique de la ponction biopsie rénale. L’objectif était de décrire les résultats des premières PBR réalisées au Niger.
Matériels et méthode : Il s’agissait d’une étude rétrospective et descriptive réalisée du 1er février 2018 au 31 octobre 2022 dans le service de néphrologie de l’Hôpital Général de Référence (HGR) de Niamey. Les patients dont les fragments étaient non-exploitables étaient exclus. Nous avons étudié les paramètres sociodémographiques des patients, l’indication, les complications, les lésions histopathologiques retrouvées et les étiologies. Les données étaient analysées grâce aux logiciels Excel et EPI-info.
Résultats : La PBR était pratiquée chez 139 patients. Nous avons réalisé 118 PBR adéquates. L’âge moyen des patients était de 36 ans. Le sexe ratio était de 1,87. Le syndrome néphrotique était l’indication la plus fréquente (66,1%). L’hématurie microscopique était la complication la plus fréquente dans 8,87% suivie de la douleur dans 2,54%. Dix-huit lésions histologiques étaient répertoriées : la hyalinose segmentaire et focale (HSF) représentait 19,49 % suivie de la Lésion Glomérulaire Minime (LGM) dans 18,64%. Les étiologies étaient dominées par la toxicité de la phytothérapie traditionnelle dans 12,71%, suivi du diabète dans 11,86%. La cause était primitive dans 28,81% et indéterminée dans 9,32%. Les autres étiologies étaient : la prise des anti-inflammatoires non-stéroïdiens, les lymphomes, la drépanocytose, l’infection par le VHB, la tuberculose, la syphilis et le paludisme.
Conclusion : La PBR est le gold standard du diagnostic des maladies rénales. Grâce à l’ouverture de l’HGR de Niamey, la PBR a été rendue possible au Niger. La mise en place d’un registre nationale de maladies rénales pour le Niger s’avère indispensable.

Summary
Descriptive study of the results of the first biopsy punctures performed in Niger

Introduction: Renal Biopsy Puncture (RBP) is essential for the histological diagnosis of kidney disease. Niger, a developing country without a national registry of the prevalence of kidney disease, remained until 2018 without the practice of renal biopsy. The objective of this study was to describe the results of the first PBRs carried out in Niger.
Materials and method: This was a descriptive retrospective study carried out from February 1st, 2018, to October 31st, 2022 in the Nephrology and Hemodialysis Department of the General Reference Hospital of Niamey. Patients whose fragments were unusable were excluded. We studied sociodemographic parameters of the patients, the indication, the complications of renal biopsy, the histological lesions found and the etiologies. The data were analyzed by Excel and Epi info.
Results: Renal biopsy was performed in 139 patients. We performed 118 adequate RBPs. The mean age of patients was 36 years. The sex ratio was 1.87. Nephrotic syndrome was the most common indication (66.1%). Microscopic hematuria was the most common complication in 8.87% followed by pain in 2.54%. Eighteen histological lesions were identified: focal and segmental glomerulosclerosis lesion accounted for 19.49% followed by minimal change glomerular lesion in 18.64%. The etiologies were dominated by the toxicity of traditional herbal medicine in 12.71%, followed by diabetes in 11.86%. The cause was undetermined in 9.32% and primary in 28.81%. NSAIDs have been implicated in MCG, sickle cell disease has resulted in FSG. Tuberculosis was the cause of one case of ICTs with previous uveitis. The other etiologies were HBV infection, syphilis, malaria, Hodgkin’s Lymphoma and non-Hodgkin’s Lymphoma.
Conclusion: RBP is the gold standard for diagnosing kidney disease. Thanks to the opening of the General Reference Hospital in Niamey, PBR was made possible in Niger. The establishment of a national registry of kidney diseases for Niger is essential.

icone adobe Lire l'article (PDF)   Article Open access

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de APIDPM Santé tropicale.
Il a été consulté 339 fois, téléchargé 22 fois et évalué 1 fois.

Retour - Sommaire de ce numéro

X


Déjà inscrit ?


Pas inscrit ?


Visiteur occasionnel ?




img_produit

img_produit

Vidéo formation

Webinaire Crosspharm

vig_video1
La prise en charge des douleurs musculo-squelettiques avec les myorelaxants - Pr Madeleine Ngandeu

encart_diam_crosspharm
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


Hors série


couverture_hs_meningite_oms

Guide de Prise en Charge de la Dyspepsie Fonctionnelle en Afrique offert par Ferrer Internacional SA

Cooper - 3 mars 2024 : journée mondiale de l'audition - Plus d'informations

CONTACTEZ-NOUS

Adresse

Téléphone

CARTE DU SITE

Revue MAN

Revue OST

Actualités

FMC

Webinaires

Espaces labos

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !