Suivez-nous :
Identifiez-vous | Inscription | Go to english website EN website


X




Mot de passe oublié ? / Inscription

Odonto-stomatologie Tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine


Odonto-Stomatologie Tropicale



Bibliothèque médicale

Retrouvez toutes les revues APIDPM et découvrez les offres d'abonnement sur APIDPM le kiosque

Vous souhaitez vous abonner à Odonto-Stomatologie Tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


Offres - partenariat / expertise

SPONSORING
APIDPM s'engage à vos côtés

Vous organisez un congrès médical en Afrique ?
Demandez, dès maintenant, notre dossier de Partenariat congrès APIDPM.

Plus d'informations


COMITE DE LECTURE
Une expertise à partager ?

Vous avez une expertise dans un domaine précis et souhaitez apporter votre expérience et aider nos auteurs à publier de meilleurs articles ?

Contactez Nathalie


Archives / Consultation d'articles


Publié en Français dans Odonto-Stomatologie Tropicale Volume 38 - Juin 2015  pages 31-36

Impact de l’édentement sur la qualité de vie liée à la santé orale des congolais Impact de l’édentement sur la qualité de vie liée à la santé orale des congolais est évalué 1 étoiles par les abonnés Odonto-Stomatologie Tropicale électronique

Auteurs : GM Mayunga, PS Lutula, I.B. Sekele, I. Bolenge, N. Kumpanya, K. Nyengele - RD Congo


Résumé

Contexte : Aucune étude sur la perception des effets de l’édentement dans leur vie quotidienne des édentés n’a été réalisée chez les Bantu congolais.
Objectif : Evaluer la sévérité de l’impact de l’édentement sur la qualité de vie des édentés partiels congolais ainsi qu’analyser l’influence de l’âge, du sexe, de dents absentes, de la localisation de brèches et de paires d’occlusion dentaire postérieure sur cet impact.
Méthodes : Cette étude descriptive transversale était réalisée aux Cliniques Universitaires de Kinshasa (CUK) et au Centre Boyambi de l’Armée du Salut de Kinshasa/Gombe. Cent-quatre-vingt sujets adultes édentés et non-porteurs de prothèses examinés cliniquement ont été invités de remplir le questionnaire OHIP 14.
Résultats : La sévérité moyenne était de 11,67 ± 8,74 sur une échelle de 0 à 56. Statistiquement les dents absentes, la localisation des brèches et les paires d’occlusion postérieure résiduelles modifiaient cette sévérité. La mauvaise qualité de vie était remarquée chez les patients qui avaient plus de 5 dents perdues (17,04 ± 7,26), de pertes antérieures (17,32 ± 9,42) et avec moins de 4 paires d’occlusion dentaire postérieure (17,84 ± 6,13). La mastication difficile et le souci étaient les items les plus reportés.
Conclusion : La sévérité de l’influence de l’édentement sur la vie quotidienne des congolais est faible. Tous les édentements n’entraînent pas forcément une très mauvaise qualité de vie. L’augmentation du nombre de dents perdues, la présence des brèches antérieures et la diminution du nombre de paires d’occlusion dentaire postérieure en deçà de 4 perturbent la qualité de vie des édentés partiels.

Abstract
Impact of the edentulousness on the quality of life related to the oral health of the Congolese

Background: No studies on the perception of tooth loss effects in their daily lives of edentulous were performed in Congolese Bantu.
Objectives: To assess the severity of the impact of edentulism on the quality of life of partially edentulous Congolese and analyze the influence of age, sex, missing teeth, the location of gaps and pairs of posterior dental occlusion in this impact.
Method: This descriptive cross-sectional study was conducted in the University Clinics of Kinshasa (CUK) and the Centre Boyambi Army Hi Kinshasa/Gombe. One hundred and eighty one edentulous adults and non-denture wearers clinically examined were asked to complete the questionnaire OHIP 14.
Results: average severity was 11.67 ± 8.74 on a scale of 0-56. Statistically missing teeth, location of gaps and pairs of posterior dental occlusion residual alter this severity. The poor quality of life was noted in patients who had lost more than 5 teeth (17.04 ± 7.26), anterior losses (17.32 ± 9.42) and less than 4 pairs of posterior occlusion (17.84 ± 6.13). Difficult chewing and concern were the most reported items.
Conclusion: Severity of the influence of tooth loss on the daily life of Congolese people is low. All edentulous does not necessarily cause a very poor quality of life. Increasing the number of lost teeth, presence of anterior gaps and reduction of posterior occlusion pairs below 4 disrupt the quality of life of partially edentulous.

icone adobe 

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Odonto-Stomatologie Tropicale électronique.
Il a été consulté 3913 fois, téléchargé 47 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

Retour

N. B. : pour ajouter un commentaire, tapez votre texte dans le formulaire mis à votre disposition sous l'article intégral.

X


Déjà inscrit ?


Pas inscrit ?


Visiteur occasionnel ?





Odonto-Stomatologie Tropicale


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation

 

Publier

Actualités

Partenariats


  • Odonto-Stomatologie Tropicale
    Trimestriel - ISSN 0251-172X
    Medline (NLM ID: 8103679)

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !