Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici

Tardyferon®, traitement de l'anémie par carence martiale - Plus d'informations

Revue de presse de APIDPM Santé tropicale

Un financement et des politiques plus fortes sont nécessaires pour lutter contre la malnutrition qui touche plus de 80 millions d’enfants, affirment des leaders réunis à Addis-Abeba

17/02/2024 - Groupe de la Banque Africaine de développement - Afrique

Les enfants d’Afrique paient un lourd tribut à la malnutrition, ont relevé les dirigeants vendredi soir lors d’une table ronde de haut niveau organisée par l’Union africaine et le champion de l’African Leaders for Nutrition, le roi Letsie III du Lesotho.

Au moins 86 millions d’enfants africains âgés de moins de cinq ans sont confrontés à diverses formes de malnutrition, 63 millions souffrent de retards de croissance, 10 millions sont en surpoids et 3 millions souffrent d’émaciation, c’est-à-dire qu’ils ont un poids trop faible par rapport à leur taille.

Pour les chefs d’État et de gouvernement, vice-présidents, ministres et dirigeants d’organisations partenaires et de développement cette situation représente un énorme défi pour le développement de l’Afrique. Ils s’exprimaient lors d’une rencontre intitulée : « Table ronde de haut niveau de l’Union africaine : lutter contre la malnutrition, catalyser davantage d’investissements multisectoriels pour la transformation de l’Afrique », organisée en marge de la 37e session ordinaire du sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba.

S’exprimant au nom du roi Letsie III du Lesotho, Samuel Ntsokoane Matekane, Premier ministre et ministre de la Défense, de la Sécurité nationale et de l’Environnement du royaume a appelé les États membres de l’Union africaine à soumettre des solutions en matière de politiques et de programmes pour renforcer la nutrition grâce à des investissements multisectoriels.

« Notre engagement en tant que dirigeants reste un pilier essentiel dans la conduite des actions politiques et législatives visant à lutter contre la malnutrition. Les États membres doivent adopter des politiques plus fortes et accroître les financements en faveur de la nutrition pour inverser la tendance de la malnutrition et assurer un avenir à nos enfants », a déclaré M. Matekane. Il a salué l’engagement des African Leaders for Nutrition à inciter les dirigeants africains à faire davantage afin d’améliorer la nutrition pour le bien-être général et le développement économique du continent.

Lire la suite sur le site Groupe de la Banque Africaine de développement

Retour - Liste des articles

img_produit

img_produit

encart_diam_ferrer
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_aldounion
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_faes
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

Hors série


couverture_hs_meningite_oms

Guide de Prise en Charge de la Dyspepsie Fonctionnelle en Afrique offert par Ferrer Internacional SA

Tardyferon®, traitement de l'anémie par carence martiale - Plus d'informations

CONTACTEZ-NOUS

Adresse

Téléphone

CARTE DU SITE

Revue MAN

Revue OST

Actualités

FMC

Webinaires

Espaces labos

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !