Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici

L'anémie, détectez-là tôt, soignez-là mieux ! - Plus d'informations

Revue de presse de APIDPM Santé tropicale

Lutte contre le paludisme au Sénégal : Dr Doudou Sène appelle les prestataires au respect du protocole

22/05/2024 - Sud Quotidien - Sénégal

Le Sénégal poursuit sa marche vers l’élimination du paludisme. Malgré plusieurs acquis dans cette lutte, certaines localités continuent de résister aux différentes stratégies mises en place par les décideurs. Dans le domaine de la prise en charge médicale, le coordonnateur du programme de lutte contre le paludisme, Dr Doudou Sène, appelle les prestataires de soins au respect du protocole.

A Dakar, dans plusieurs structures de santé, le paludisme qui était le premier motif de consultations est relégué à la troisième voire même quatrième position. Une situation due aux stratégies de lutte contre le paludisme mises en place par le Programme national de lutte contre le paludisme au Sénégal (Pnlp). Des stratégies qui ont pour noms la mise à disposition à la population des moustiquaires imprégnés à longue durée d’action (Milda) ainsi que les tests de diagnostic rapide pour une prise en charge efficiente de la maladie. Pour le docteur Doudou Sène, coordonnateur du Pnlp, la recherche et la formation continue des acteurs de la santé ainsi que la prise en charge communautaire ont aussi permis d’avoir ces acquis.

Face au réseau des médias africains pour la promotion de la santé et de l’environnement hier, mardi, il a déclaré : « même si le pays est en situation de pré élimination du paludisme avec les nombreux acquis, nous avons des défis à relever dans le sud et l’Est du pays ». Revenant sur la disponibilité des intrants dans les structures sanitaires, Dr Sène se veut formel. « Il n’y a jamais eu de rupture de Tdr ou de Milda. Ce qui se passe, il y a des structures qui n’émettent pas leur commande à temps. Présentement, les Trds tout comme les Milda ont été acheminés dans les différentes Pharmacies régionales d’approvisionnement », a-t-il fait comprendre.

Dans une dynamique de mieux sensibiliser les populations dans la lutte contre le paludisme, le réseau des médias africains pour la promotion de la santé et de l’environnement (Remapsen) s’est aussi engagé dans la campagne « Zéro palu, je m’engage ».

Lire la suite sur le site Sud Quotidien

Retour - Liste des articles

img_produit

img_produit

Vidéo formation

Webinaire Crosspharm

photo
La prise en charge des douleurs musculo-squelettiques avec les myorelaxants - Pr Madeleine Ngandeu

Académie Biogaran

photo
L'antibiorésistance en Afrique : usage des béta-lactamines et profils d'antibiorésistance en RDC - Données du Centre Médical de Kinshasa

Espace formation Strides Pharma

photo
Prise en charge des infections en néonatologie - webinaire animé par Pr. Amorissani Folquet Madeleine

Hors série


couverture_hs_meningite_oms

Guide de Prise en Charge de la Dyspepsie Fonctionnelle en Afrique offert par Ferrer Internacional SA

L'anémie, détectez-là tôt, soignez-là mieux ! - Plus d'informations

CONTACTEZ-NOUS

Adresse

Téléphone

CARTE DU SITE

Revue MAN

Revue OST

Actualités

FMC

Webinaires

Espaces labos

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !