Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici

Biogaran Formation - Dossier spécial sur l'épilepsie - Plus d'informations

Médecine d'Afrique noire

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 7102 - Février 2024 - pages 115-122

Docteur Thierno Amadou Wann Etude des causes de morbidité et de mortalité dans le service de médecine interne de l’hôpital national Donka CHU de Conakry   Article Open access   note

Auteurs : T.A Wann, D. Toure, S.C.J. Deguenon, C.J.S. Deguenon, M.L.Y. Bah, M.S Diallo, D. Diallo, K. Diallo, A. Kake, D. Sylla - Guinée


Résumé

Introduction : La morbidité et la mortalité sont des indicateurs épidémiologiques permettant de décrire l’état de santé d’une population. L’objectif de cette étude était de contribuer à l’étude des causes de morbidité et de mortalité dans le service de Médecine Interne de l’Hôpital National Donka CHU de Conakry.
Méthodologie : Il s’agissait d’une étude analytique à collecte rétrospective d’une période de cinq ans allant du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2020. Nous avons inclus tous les dossiers des patients avec un âge ≥ 16 ans hospitalisés dans le service de Médecine Interne sans distinction de sexe ni de provenance. Ont été non inclus les dossiers des patients qui n’étaient pas exploitables par manque d’information sur le diagnostic d’hospitalisation ou de décès.
Résultats : Nous avons colligé 2346 dossiers. L’âge moyen des patients était de 49,6 ± 21,73 ans avec des extrêmes 16 et 95 ans. Le sexe féminin prédominait avec un sex-ratio de 0,93. L’HTA et le diabète étaient les principaux facteurs de risque cardiovasculaires rencontrés respectivement dans 27,1% et 11,2%. La durée d’hospitalisation moyenne était de 8 ± 4,45 jours avec des extrêmes de 1 et 31 jours. En termes de morbidité, le taux d’hospitalisation était de 38,8 %. Les maladies infectieuses et les maladies de l’appareil digestif étaient les plus représentées dans 24,9% et 22,4% avec une prédominance de l’infection par le VIH dans 7,4% et de la cirrhose dans 7,1%. Concernant la mortalité, le taux de décès était de 11,5% avec comme principales causes de décès, les maladies infectieuses (27,8%) dont majoritairement l’infection par le VIH avec 23,4% suivies des maladies du système nerveux (22,3%) avec les AVC en tête de liste (14,9%). Les hépatopathies, l’HTA et la durée d’hospitalisations étaient statiquement associées à la survenue des décès avec des valeurs (P1 = 0,001), (P2 < 0,001), (P3 = < 0.001).
Conclusion : Cette étude a permis de répertorier les principales causes de morbidité et de mortalité dans le service de Médecine Interne du CHU Donka. Elle servira de base aux professionnels de santé pour mieux améliorer les stratégies de prévention et de prise en charge des pathologies en Guinée.

Summary
Study of the causes of morbidity and mortality in the internal medicine department of the Donka UTH national hospital in Conakry

Introduction: Morbidity and mortality are epidemiological indicators used to describe the state of health of a population. The objective of this study was to contribute to the study of the causes of morbidity and mortality in the Internal Medicine department of the Donka CHU National Hospital in Conakry.
Methodology: This was an analytical study with retrospective collection over a period of five years from January 1st, 2016, to December 31st, 2020. We included all records of patients with an age ≥ 16 years hospitalized in the Internal Medicine department without distinction of gender or origin. We did not include patient records that could not be used due to lack of information on the diagnosis of hospitalization or death.
Results: We compiled a total of 2,346 cases. The mean age of patients was 49.6 ± 21.73 years, with extremes of 16 and 95 years. Females predominated, with a sex ratio of 0.93. Hypertension and diabetes were the main cardiovascular risk factors in 27.1% and 11.2% of patients respectively. The average hospital stay was 8 ± 4.45 days, with extremes of 1 and 31 days. In terms of morbidity, the hospitalization rate was 38.8%. Infectious diseases and diseases of the digestive tract were the most prevalent at 24.9% and 22.4%, with HIV infection predominating at 7.4% and cirrhosis at 7.1%. In terms of mortality, the death rate was 11.5%, with infectious diseases the main cause of death (27.8%), led by HIV infection (23.4%), followed by diseases of the nervous system (22.3%), with stroke topping the list (14.9%). Hepatopathy, hypertension and length of hospital stay were statically associated with the occurrence of death, with values (P1 = 0.001), (P2 < 0.001), (P3 = < 0.001).
Conclusion: This study made it possible to list the main causes of morbidity and mortality in the Internal Medicine department of the CHU Donka. It will serve as a basis for health professionals to better improve strategies for the prevention and management of pathologies in Guinea.

icone adobe Lire l'article (PDF)   Article Open access

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de APIDPM Santé tropicale.
Il a été consulté 1604 fois, téléchargé 32 fois et évalué 1 fois.

Retour - Sommaire de ce numéro

X


Déjà inscrit ?


Pas inscrit ?


Visiteur occasionnel ?



img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

Vidéo formation

Espace formation Pierre Fabre

vig_webinar15
Prise en charge du paludisme en ASS : Place de la DHA – PQP - Pr Issaka SAGARA et Pr Mahamadou A THERA

encart_diam_ferrer
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


Hors série


couverture_hs_meningite_oms

Guide de Prise en Charge de la Dyspepsie Fonctionnelle en Afrique offert par Ferrer Internacional SA

Biogaran Formation - Dossier spécial sur l'épilepsie - Plus d'informations

CONTACTEZ-NOUS

Adresse

Téléphone

CARTE DU SITE

Revue MAN

Revue OST

Actualités

FMC

Webinaires

Espaces labos

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !