Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Odonto-Stomatologie tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mars 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Côte d'IvoireCoronavirus : Les questions que vous vous posez

Fraternité matin | Côte d'Ivoire | 08/04/2020 | Lire l'article original

Y a –t-il un dépistage massif en Côte d’Ivoire

Pour l’instant non. La Côte d’Ivoire, comme la plupart des pays touchés par la pandémie, ne réalise pas de tests massifs. A l’exception de la Corée du Sud, les autres nations ont plutôt misé sur la prise en charge des malades et la sensibilisation au respect des mesures barrières. L’absence de traitement au covid 19 explique que les Etats n’ont pas voulu engagé de gros budgets dans la production de tests. Pourquoi en effet dépenser beaucoup d’argent et juste après le résultat, dire « tu as le covid 19, va chez toi et reste à la maison ». Les commandes ont plutôt été orientées vers les masques.

Cette posture des Etats n’est pas au gout de l’Oms qui conseille vivement le dépistage massif.

Le président de l’Organisation mondiale de la santé , Tedros Adhanom Ghebreyesus disait il la semaine dernière « Vous ne pouvez pas combattre un incendie les yeux bandés. Et nous ne pourrons pas stopper cette pandémie si nous ne savons pas qui est infecté. » Problème : comment surmonter l’actuelle pénurie mondiale et le peu de moyens industriels pour pratiquer des tests plus nombreux ?

La Côte d’Ivoire coure-t-elle risque du confinement total ?

Cette question dépend moins des autorités que de chacun de nous. De notre capacité à faire preuve de civisme, de conscience nationale. Les mesures barrières instaurées en Côte d’Ivoire ont fait leur preuve ailleurs. Notamment le respect de la distanciation, le lavage régulier des mains et le port de masque. C’est ce qu’il faut pour bouter hors des frontières le covid 19. Quelle est notre capacité à les respecter ? De cette question découlent d’autres mesures ‘’policières’ notamment les couvre-feu, les amendes et...le confinement total.

Y a-t-il des personnes moins exposées ?

Le taux de mortalité du covid est plus élevé chez certaines personnes en effet mais le covid 19 est contracté par tout le monde. C’est au niveau de la résistance que certaines personnes dont le système immunitaire est déjà éprouvé par des maladies telles que le diabète ou l’insuffisance rénale sont plus exposées. Idem pour les personnes âgées. On retrouve, dans le monde, près de 96% des décès dans cette catégorie.

Ou se font les examens

Les prélèvements effectués dans différents centres sont acheminés à l’institut pasteur où se réalisent les examens

Existe-t-il un réseau de réutilisation des déchets médicaux ?

Des images ont circulé sur les réseaux sociaux évoquant l’utilisation de déchets médicaux après lavage ou rinçage. L’information est fausse. Les déchets médicaux subissent un traitement et circuit particuliers. Ils sont incinérés.

Pourquoi les malades sont-ils à L’injs ? Y-a-t-il les infrastructures sanitaires adéquates ?

Non, l’Institut national de la jeunesse et des sports sis à Macory n’a pas été transformé en un hôpital. Les personnes testées positives y ont été convoyées juste pour y être...confinées.

Etre confiné, cela veut dire être isolé pour ne pas contaminer d’autres personnes. Ce ne sont donc pas des malades, au sens d’hospitalisés avec des respirateurs et autres appareils branchés sur le corps.

A un ami, je disais, « ce sont des gens comme toi et moi, sauf qu’on les isole pour ne pas contaminer d’autres personnes. »

Quand l’un des confinés prése de sérieux signes de malaise, il est conduit au Chu de Treichville qui dispose de matériel adéquat.

Quels sont les autres endroits de confinement

Les différents sites en construction, au nombre de trois, pour accueillir les malades sont les suivants :

  • 1 site à l’hôpital général d’Anyama ;
  • 1 site au CHU de Yopougon ;
  • 1 site aux parcs des sporst de Treichville.

La Côte d’Ivoire fabrique-t-elle de la chloroquine ?

Non. On n’a pu lire sur les réseaux sociaux que des entreprises du Vitib en produisait. L’information est fausse.

Quels sont les médicaments que les personnes guéries ont utilisés et pourquoi ne soigne-t-on pas les autres avec ?

Les personnes guéries l’ont été naturellement, donc d’elles-mêmes. Jusqu’à ce jour, il n’existe, dans le monde entier, aucun remède contre le covid 19. La chance que l’humanité a, c’est que c’est une maladie qui tue peu (entre 2 et 5% de taux de létalité). Plus de 80% de personnes contaminées guérissent d’elles-mêmes, sans soin. Certains sujets ne présenteront même pas les signes symptomatiques. C’est-à-dire qu’ils ne sauront jamais qu’ils ont été contaminés.

Par Bledson Mathieu

Retour


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !