Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Congo-BrazzavilleCovid-19 - Vacciner le maximum d'enseignants avant la rentrée scolaire

Les dépêches de Brazzaville | Congo-Brazzaville | 21/09/2021 | Lire l'article original

L'opération « Les samedis de vaccination » vient d'être lancée au ministère de l'Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l'Alphabétisation dans le but de vacciner le maximum du personnel enseignant avant la rentrée prévue le 4 octobre.

Lors de la 23e session du Conseil national de l'Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l'Alphabétisation, qui vient de prendre fin il y a quelques jours à Brazzaville, le ministre de tutelle, Jean-Luc Mouthou, a annoncé l'opération « Les samedis de vaccination ». Le passage à l'acte n'a pas tardé. Le samedi 18 septembre, en effet, les enseignants et autres personnels de ce sous-secteur ont afflué au siège du ministère pour se faire vacciner. « Il y avait de l'hésitation au départ mais l'exposé fait par le directeur du Programme élargi de vaccination a éclairé notre lanterne au point de lever le doute. Nous voici vaccinés aujourd'hui dans le but de protéger la population scolaire », a indiqué Félicien Mbole, un des premiers enseignants à se faire vacciner dans le cadre de cette opération.

L'opération « Les samedis de vaccination» ne se limitera pas à Brazzaville et à Pointe-Noire. Obligation est faite aux directeurs départementaux de l'Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l'Alphabétisation de prendre le relais. Ainsi, le sous-secteur de l'enseignement contribuera à la réalisation de l'objectif visant à vacciner 60 % de la population. Selon la Coordination nationale de la gestion de la pandémie de covid-19, c'est le seuil fixé pour atteindre l'immunité collective qui est la condition de retour à la vie normale par la levée de certaines mesures barrières en vigueur jusque-là.

Il convient de rappeler que la vaccination du personnel enseignant n'a pas commencé avec cette opération. Dès les premières heures du lancement de la vaccination dans le pays, en mars dernier, le corps enseignant faisait partie des premiers à être vaccinés. L'opération « Les samedis de vaccination » vient donc renforcer le processus pour toucher un grand nombre sur l'ensemble du territoire national.

Rominique Makaya

Retour


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !